[New-York] Footing dans Central Park

New-York, Day 3

NEW-YORK _ Central Park 1

Dernier jour dans la grosse pomme, dernier jour pour profiter de la ville et dernier jour surtout pour me la jouer ‘à l’américaine’. Je vous l’accorde, j’ai trop regardé de séries et j’ai des clichés pleins la tête, mais bon, quand on va dans un pays pour la première fois, il est difficile de ne pas emmener avec nous des idées reçues. Parmi ces idées, celle que les new-yorkais, un tant soit peu sportifs, allaient faire leur footing dans le fameux Central Park, plus grand espace vert de la ville, qui contraste avec la multitude de gratte-ciels de Manhattan.

Les premières choses que j’ai mises dans ma valise ont donc été mes chaussures de running, ainsi que mes affaires de sport. J’ai une histoire assez à la ‘je t’aime moi non plus’ avec la course à pied mais je dois avouer que depuis quelques mois maintenant je m’y tiens et ma pratique c’est d’ailleurs bien intensifiée depuis que je suis sur Boston. Aussi, c’était un peu comme un défi pour moi de visiter d’une façon un peu plus atypique ce parc de 341 hectares et surtout une bonne façon de continuer mon entraînement même loin de chez moi.

NEW-YORK _ Central Park 2

De bonne heure le samedi matin je me suis préparée et let’s go! Je n’avais qu’à traverser la rue pour me retrouver dans ce lieu mythique. Et pwouah ce contraste entre le bruit, la pollution et la foule de l’autre cote de la barrière. Quelques pas et on n’entend beaucoup moins les voitures et surtout on prend une grosse bouffée d’air frais qui fait du bien. Je ne savais pas trop par où aller alors j’ai avancée et quelques mètres plus loin j’ai rejoint un petit groupe de coureur. Tout de suite le charme a opéré et j’ai vite pris mon rythme.

NEW-YORK _ Central Park 4
NEW-YORK _ Central Park 3

Très franchement cette expérience m’a donné des ailes. Je ne sais pas si l’ambiance y est la même chaque samedi matin mais là j’avais l’impression de prendre part à une course. Des bénévoles étaient postées tous les 50m et vous encourageaient ‘C’est bien, keep going, you are doing well, keep jogging, don’t give up!’. Ils tapaient dans leurs mains et tout, vraiment au top, vous ne voulez pas les décevoir et même dans les montées on ne baisse pas les bras, on continue !

Certains coureurs avaient d’ailleurs des dossards mais je pense que ça devait être des souvenirs de précédentes courses. Il y avait des pancartes avec les kilomètres d’afficher, de quoi vous aider à vous repérer et surtout des ravitaillements ! Entre les tuyaux pour vous rafraîchir, les verres d’eau et les boissons énergisantes, tout est mis en place pour que vous fassiez sans problèmes le tour du parc.

D’ailleurs, juste avant de boucler mon tour, je suis tombée sur le lieu de départ/arrivée. Des départs semblaient être donnés à intervalles réguliers (je suis toujours indécise sur le statut de course officiel ou non) et de nombreux bénévoles vous attendaient avec de l’eau bien sûr mais aussi des gels, des encas, des fruits et tout pleins de petites choses pour vous permettre de continuer encore ou de terminer votre tour, au choix.

NEW-YORK _ Central Park 5

Je ne cours pas encore bien vite (je dis encore car je travaille la dessus en ce moment) mais tous ces coureurs et cette bonne humeur ça vous booste complètement et ça vous fait vous surpasser. Il y avait des gens de tous les niveaux et j’ai pu me donner des petites missions comme suivre la fille en rose ou encore accélérer un peu pour dépasser le papi devant… et j’ai adoré ça, à tel point que si j’arrive a bien suivre mon programme et progresser comme je le souhaite je pense m’inscrire à une course officielle fin septembre (ça reste encore à voir surtout que mes jambes jouent parfois les capricieuses, enfin ce n’est pas le sujet).

New-York _ Run dans Central Park

Au final, j’ai clôturé mon tour en un peu plus d’une heure avec un arrêt près du lac pour profiter de la vue sur les buildings tout là-bas. Je suis rentrée à l’hôtel lessivée mais contente de moi et prête à y retourner la prochaine fois. Je pense d’ailleurs que y’en a un qui adorerait venir courir ici tellement l’ambiance y est bien et le parc assez grand pour différents objectifs.

La seule chose qui m’a un peu surprise c’est la route. Les voitures, bien que très très rares (je n’en ai d’ailleurs pas vu) sont autorisées à circuler dans le parc et j’ai donc couru sur du bitume. Heureusement vous croiserez beaucoup plus de calèches que d’autos et des sentiers parallèles à la route vous font emprunter des petits sentiers beaucoup plus boisés et propices à des balades.

NEW-YORK _ Central Park 6

Une fois remise de mes émotions et la clé de la chambre rendue, je me suis rendue sous un ciel capricieux de l’autre côté de la ville pour rejoindre Audrey. Pour une raison obscure, je n’arrive pas à remettre la main sur les photos du brunch. Vous aurez donc seulement le droit à cette assiette parfaite pour vous remettre d’aplomb après 10 kilomètres de course. En plus des photos, la mémoire me fait défaut, impossible de me souvenir du nom de l’endroit où nous nous sommes retrouvées (Audrey si tu passes par là, help !) L’après-midi a été vraiment très chouette et conviviale avec la découverte d’un magasin de costumes à vous donner la chair de poule.

New-York _ Brunch

Ensuite il était temps de rentrer et de repartir au fin fond de New-York pour rejoindre le bus en direction Boston. Pas de soucis culinaire en cours de route, un peu de contorsionnisme pour essayer de trouver une position confortable pour dormir, une petite frayeur avec le retard et le dernier métro récupéré in extremis, un fou rire en voyant une fille quelque peu éméchée vider sa vessie devant moi en mode furtif ni vu, ni connue sur le chemin du retour et surtout mon masque retrouvé pour une grasse matinée bien méritée.

J’ai passé un excellent weekend dans la ville qui ne dort jamais. J’y aurait fait du shopping, découvert des endroits charmants, visité des lieux splendides et immenses, vu de mes propres yeux la fameuse Statue de la Liberté dont tout le monde parle, couru dans un des endroits les plus connus au monde, mangé un hot-dog tout droit sorti du camion, revu ma cousine et aussi Audrey, dormi aussi assez mal (il faut le dire), marché, marché et encore marché, pris un nombre incalculable de photos et fait du repérage pour les prochaines fois. Bref, j’ai bien profité et malgré tout, je dois bien l’avouer, j’étais contente de retrouver Boston, qui est quand bien plus calme.

Je vous laisse avec Ginette la chouette qui apprécie elle aussi le calme et les arbres de Central Park.

NEW-YORK _ Central Park

Quel est votre parc préféré ? Votre avis sur les espaces verts en plein milieu des grandes villes ?
Qu’aimeriez-vous comme prochain article ?

A très vite.Logo mavielabas small size

11 comments Add yours
  1. keep going, you are doing well, keep jogging, don’t give up!
    Continue dans ta lancer, et de courses mais aussi d’articles qui nous transportent un peu auprès de toi.
    pleins de gros bisous ma fille

    1. Un endroit totalement mythique et un moment dont j’ai profité au maximum. Tout cet entrain, ces encouragements et cette atmosphère ça permet de dépasser ces limites et surtout de se rappeler que l’on court car on se sent libre, en forme et qu’au final on a ce petit quelque chose en plus qui fait que l’on est fier de soi. Ça m’a donné une patate d’enfer et ça a reboostée ma motivation pour continuer sur ma lancée et m’améliorer pour ne pas lâcher pendant l’hiver (période qui me fait un peu peur et risque de mettre ma motivation à rude épreuve).

    1. Merci ! Pas facile de prendre des photos pendant sa course mais je voulais à tout prix immortaliser le moment pour pouvoir le partager, tellement l’expérience a été superbe. J’espère pouvoir y retourner encore pendant que je ne suis pas trop trop loin 🙂

  2. Coucou ma binome!! Je lis ton article avec un petit cran de retard!! C’est extra ce que tu as fait!! 10 kms en plus ce n’est pas une paille! Félicitations!! J’aimerais bien te rejoindre pour faire un footing avec toi dans Central Park mais je me contenterais de continuer à courrir au bord de la mer! Gros bisous et continues tes articles, c’est vraiment agréable que tu livres tes émotions!

    1. Hello ma binôme ! Oui franchement c’était une super expérience. Du coup depuis j’emporte mes affaires à coup sûr pour faire un footing dans chaque ville que je visite. C’est un bon plan pour découvrir la ville autrement. Le dernier en date, 9km à Chicago avec mon boss, c’était franchement chouette et au bord de l’eau aussi, le kiff ! Continue de t’entrainer et on pourra courir ensemble à mon retour au bord de la mer 😉 Gros bisous à toi et Ludo et merci pour ton gentil commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *