Journée d’intégration V.I.E chez Ubifrance

J-6 avant le départ

UBIFRANCE _ journée integration4 VIE

De retour de mes petites vacances bien sympathiques à Nîmes et Barcelone pour la journée d’intégration V.I.E qui a eu lieu cet après-midi dans la capitale. Le départ a été un peu dur -les aurevoirs ne sont jamais bien facile même si on sait que l’on se revoit bientôt, mais point positif- la SNCF m’a gâtée, pour une fois, la seule chanceuse du wagon à ne pas avoir de voisin et de l’autre côté les raques de bagages c’était moi Yes! Yes! Yes!

Après une petite frayeur dans le métro (merci les petits c*** qui trouvent ça drôle de détériorer le matériel et de lancer des projectiles sur les transports), j’ai eu le dernier M14 avant la coupure et j’ai pu rejoindre assez facilement le bâtiment Ubifrance. Une fois sur place, plus qu’à suivre les panneaux. On entre et une hôtesse nous demande notre pays d’affectation avant de nous remettre un petit badge autocollant avec la destination dessus. Aujourd’hui c’était le tour des VIE qui partaient hors-Europe, un joli petit paquet !

Ensuite -merci- un vestiaire pour déposer nos affaires, autant vous dire que j’ai abandonné ma valise sans aucun regrets. Prochaine étape, se caler dans la file d’attente pour pointer. Là, le système est bien fait, plusieurs guichets en fonction des noms de famille. Forcément de PI à Z c’était le plus blindé (et ma file forcément) et forcément encore, là fille avant moi n’avait renvoyé aucun papier donc on patiente et on se la pète quand vient notre tour et qu’en 2 secondes chrono c’est terminé. Dernière étape, trouver une place dans un amphi bondé ! Et là merci à mon futur collègue, que j’ai rencontré en attendant que la fille complète sa paperasse, pour m’avoir gardé une place.

UBIFRANCE _ journée integration2 VIE

Notre partie est terminée ! Rien de compliqué, on passe au bla bla. On commence avec un représentant de la sécurité des données informatiques, qui nous a expliqué pas mal de choses avec de l’humour et des exemples. Une heure et demie plus tard, c’est l’heure de la pause. Histoire de faire un peu connaissance avec nos compagnons de fortune on sort par pays. 170 pour les Etats-Unis, dommage que l’on est pas été appelé par région parce que pour se repérer c’est plus compliqué. J’ai fait la connaissance de plusieurs personnes qui partaient à Boston, ou au alentour, dans des boites et pour des missions vraiment différentes.

Guide pratique du volontaire _ VIE _ Ubifrance

La petite pause café, jus d’orange, pipi, clope, papote, tout ce que vous voulez terminée, on retourne dans l’amphi. Un peu de statistiques, un rappel du rôle et des missions, des droits et des devoirs du VIE, des choses à renvoyer, des éclaircissements, et des réponses aux questions qu’on peu se poser. Un peu long parfois car la plupart des infos on les connais déjà, on les a lu dans les docs envoyés mais parfois des sujets un peu plus intéressant comme les congés et les indemnités ^^. Et dernière partie 30 minutes avant la fin, celle d’April, la mutuelle des VIE, intégrée dans les contrats. La salle devient agitée, forcément on en a marre et les micros on essayés de nous percer les tympans mais quand même, on se dit que c’est pas trop mal les avantages auxquels on auraient le droit en cas de soucis de santé.

Et à 18h et quelques minutes, voilà c’est fini ! On repart avec le Guide pratique du Volontaire, une plaquette avec toutes les infos importantes notamment au niveau des papiers et on a plus qu’à attendre le départ.

L’après-midi est passée assez vite, c’est sympa de rencontrer les autres futurs VI qui vont partir eux aussi à l’aventure dans des pays non-européens. Et surtout ça permet de vraiment relativiser pour le rendez-vous à l’ambassade de demain qui grâce à ma super maman aura bien lieu et avec tous les papiers ! Je me demande vraiment pourquoi FEDEX a voulu faire voyager autant mon formulaire DS-2019, mais tout est bien qui fini bien, je l’ai, il est là avec moi et passera dans les bonnes mains demain matin.
Encore une bonne chose de faite en tout cas et la fin des papiers semble toucher à sa fin, du moins pour ce qui en est avec la France !

En résumé, un journée où l’on apprend pas vraiment de nouvelles choses mais où l’on rencontre beaucoup de monde. Tout est mis en oeuvre pour nous faciliter la tâche et nous permettre de confronter nos expériences les uns avec les autres. La seconde partie était un chouille longue mais un rappel ne fait jamais de mal en même temps.

Je vous dis à demain pour vous raconter comment ça s’est passé à l’ambassade. On va croiser les doigts pour que tous les papiers soient ok et surtout pour ne pas poireauter trop longtemps.

 A demain !Logo mavielabas small size

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *