Pause lecture #19 : Objets / Noyade / Manuscrits / Chienne de vie

Dans ma bibliothèque en octobre

Les jours passent à une vitesse folle, c’est déjà l’heure d’une nouvelle pause lecture. Je ne sais pas si c’est l’effet automne mais j’ai un peu plus lu que d’habitude. J’ai visité un château pour les moins étrange à Londres, faillit me noyer dans une rivière à Beckford, découvert une bibliothèque bien singulière dans la campagne anglaise et suivi la vie plutôt chaotique de Monique, une petite fille bien courageuse de l’Ouest de la France. Et vous, où avez-vous voyagé à travers les pages ?


pause lecture nauleau finkeln carey hawkins

Encore une fois, aucun lien entre tous ces romans. J’ai choisi le premier pour sa couverture, le second car j’avais envie de voir ce que Paula Hawkins allait nous raconter après La fille du train, le troisième un peu pour sa couverture et beaucoup pour son titre et le dernier car il m’a gentiment été offert et dédicacé par son autrice.

Pause Lecture #19 : La sélection

Pause lecture octobre demain vous reviendrez paradis manuscrits refuses fond eau chateau ferrailleur

📚

Le château (Les Ferrailleurs, #1) de Edward Carey –

Résumé : Tous les rebus et déchets de Londres sont acheminés dans la plus grande décharge qu’on ai jamais connu. Au milieu de cet océan de détritus, trône un château où les pièces s’entassent et se superposent au gré des acquisitions du patriarche. Ce château des plus singuliers abrite la richissime et puissante famille Ferayor, dont les membres, comme le veut la coutume, reçoivent un objet de naissance qu’ils devront garder sur eux tout au long de leur vie. Tout allait bien jusqu’au jour où la poignée de porte de la Tante Rosamud disparaît…

Les ferrailleurs Le Chateau Edward Carrey Le livre de poche

Mon avis : Au départ, j’ai craqué pour la couverture au grain particulier et au dessin à la Tim Burton. Le résumé au dos m’a quant à lui convaincu et je me suis lancée dans cette histoire semblant mêler fantastique et réalité.

Tout de suite, on entre dans un monde totalement à part où on nous impose une logique qui sort du conventionnel et une organisation qui lui est propre. Les croquis des personnages en début de chaque paragraphe permettent de se faire une idée encore plus claire des faciès peu délicats des habitants du château et les descriptions sont telles qu’on s’imagine sans peine l’immense décharge et le décor ambiant.

L’idée est originale, le monde décrit est très bien imagé et l’intrigue nous permet de découvrir chaque recoin du château et apporte un rythme de lecture de plus en plus soutenu. Les personnages sont intéressants et ont des particularités qui les rend plus ou moins attachants. Une chose est sûre, ce château est un lieu des plus singuliers et on s’interroge sur ces objets de naissance que le personnage principal, entend, grâce à un don qu’il a développé.

Editions Le Livre de Poche. 471 pages. 7,90 euros.

Note : 4/5

📖

Au fond de l’eau de Paula Hawkins –

Résumé : Quand Julia apprend que sa soeur a été retrouvé noyée, elle retourne à Beckford, son village d’enfance aux souvenirs tourmentés et où la rivière et plus particulièrement son mystérieux Bassin des Noyées semble exercer, depuis de nombreuses années, une fascination mélangée de répulsion sur les habitants du village. Pourquoi sa soeur s’est elle suicidée et surtout de cette manière, elle qui adorait l’eau et partait nager tous les matins sans faute ?

Au fond de l eau Paula Hawkins audible

Mon avis : J’avais aimé le côté thriller psychologique lent et tourmenté de La fille du train mais j’avais eu énormément de mal avec Rachel, ce personnage principal mal dans sa peau et dans sa tête, qui se dénigrait à tout bout de champs. Pourtant, quand j’ai vu que Paula Hawkins avait sorti un nouveau roman, je n’ai pas vraiment hésité à me lancer. L’écriture étant simple, j’ai opté pour la version audio de ce roman et je me félicite de ce choix.

J’ai aimé ce choix de l’audio car, comme pour La fille du train, l’on a à faire avec un roman choral, c’est à dire que chaque chapitre représente le point de vu d’un des protagonistes. La version Audible, est lu à plusieurs, une voix par personnage et mine de rien, ça aide à faire le lien. On a donc, au fil des chapitres, la version de Julia, de la nièce Lena, du flic Sean, de sa femme, mais aussi de son père, de la mère de Cathy, … vous voyez, ça en fait un paquet !

En changeant d’interlocuteur, on obtient des bribes d’informations ici et là, de visions qui diffèrent ou se complète. On est reste dans le flou un bon moment et quand l’on pense comprendre certaines choses, finalement de nouvelles révélations réfutent nos théories. Le suspense n’est pas non plus fou, mais il est renforcé par la multiplication des versions, l’amoncellement des souvenirs, les bribes de souvenirs et d’histoires personnelles de chacun, le tout mélangeant présent et passé. Bref, on retrouve bien là la plume de Paula Hawkins, qui joue avec les non-dits, les secrets et les états d’âmes de ces personnages.

Editions Sonatines. 416 pages. 22 euros.

Note : 3,5/5
Livre audio

📖

Au paradis des manuscrits refusés de Irving Finkel –

Résumé : Pour un livre publié ce sont des centaines d’autres qui sont refusés par les maisons d’éditions. Mais que deviennent toutes ces oeuvres qui ne voient jamais le jour, ces manuscrits qui transpirent d’ardeur, de volonté, et de travail acharné ? La Bibliothèque des Refusés, cet établissement des plus singuliers recueille et sauvegarde tous les textes ayant essuyé refus sur refus de la part des éditeurs. Au paradis des manuscrits refusés, on trouve de la poésie, de la littérature, des biographies, des pièces de théâtre, de la musique mais aussi et surtout des employés acharnés qui sont passionnés et attachés à leur travail de sauvegarde.

Irving Finkel Le paradis des manuscrits refuses editions 1018

Mon avis : Je ne m’attendais pas, mais alors pas du tout à ça quand je me suis lancée dans la lecture de ce livre à la couverture colorée et attrayante. Je ne sais pas pourquoi mais je me suis imaginée un roman léger, drôle et linéaire.

En attaquant les premières pages, je me suis rendue compte que je m’étais laissé abusé par mon imagination. Du coup, forcément, en partant avec des attentes, j’ai été un peu déçue de ma lecture. Si certaines scènes étaient amusantes, j’ai trouvé que parfois il y avait des longueurs. Moi qui m’attendait à une histoire « normale », j’ai plutôt trouvé qu’on avait là plusieurs petites scènes sans trop de rapport les unes avec les autres, si ce n’est la bibliothèque et ses employés. Le style absolument british de l’auteur se ressent fortement, et j’imaginais très bien ces péripéties jouées dans une pièce de théâtre.

Pour être honnête, heureusement que c’était un petit livre, sinon j’aurai sans doute abandonné ma lecture. J’ai toutefois passé un bon moment mais je regrette un peu de ne pas avoir plus « connu » les personnages sur lesquels l’on n’apprend rien de vraiment personnel. En tout cas, si une telle bibliothèque existe, j’aimerai bien pourvoir y faire un tour. On doit en trouver des pépites.

Editions 10/18. 283 pages. 7,50 euros.
Livre offert.

Note : 2,5/5

📖

– Demain vous reviendrez de Monique Nauleau –

Résumé : Monique et Juliette n’ont pas eue une enfance facile. Un père inexistant, une mère qui se laisse abusée par le soit disant prince charmant, une famille détachée et un jour, la DDASS qui vient les enlever de leur cocon familiale pour les séparer et les installer dans des familles pas vraiment plus fiables. Demain vous reviendrez, c’est l’histoire de la petite Monique, son parcours, sa détermination et sa revanche sur une vie qui n’était pas bien partie.

Monique Nauleau demain vous reviendrez

Mon avis : Les premiers paragraphes sont assez décousus. Les idées fusent sans forcément de liens les unes avec les autres, comme le discours de cette petite fille qui raconterait ses souvenirs comme ils arrivent. Puis au fil des pages et donc des ans qui passent, le discours se fait plus structuré, les pensées plus précises et le récit plus fluide. On commence à s’attacher à la petite Monique, à s’indigner de plus en plus devant toutes les adversités qui se dressent devant elle, devant tant d’injustices et de malheurs qui s’accumulent sur cette petite vie pourtant pleine d’envie et prête à croquer la vie à pleines dents.

J’ai eu la chance de me voir offrir et dédicacer ce livre par l’autrice elle-même et je suis touchée d’avoir pu à travers les lignes,  de ce roman autobiographique, découvrir son histoire. L’histoire de cette petite fille pleine de vie, de rire et de bêtises, qui aurait pu dévier vers un destin plus tragique mais qui, malgré les coups bas, l’adversité et les difficultés de son statut, a su s’en sortir et prendre une revanche sur « cette chienne de vie ». J’ai eu le coeur serré quelques fois et je reste ébahie par cette volonté de fer de vouloir s’en sortir et déjouer le destin. J’ai adoré lire les petites anecdotes de Monique, qui n’était jamais la dernière pour faire une blague ou prendre part à une bêtise. Si son passé familial n’est pas tout rose, elle a su bien s’entourer et tirer le meilleur de ses amis et mentors pour s’offrir une vie plus belle.

Ce que l’on retient de cette lecture : rien n’est jamais joué d’avance et si on s’en donne les moyens, tout peut basculer pour nous sourire. Toujours regarder de l’avant, faire face à l’adversité en se remémorant les bons souvenirs, croquer la vie à pleine dent et apprendre de son passé pour ne pas reproduire des erreurs que l’on aurait voulu ne jamais avoir vécu. On ne naît pas heureux, on le devient !

Opera Editions. 274 pages. 17 euros.
Livre offert.

Note : 4/5

📖

pause lecture nauleau hawkins finkeln carey

J’ai mis du temps à vous publier cette pause lecture, mais chacun de ces livres, à son niveau, à su me divertir et m’accompagner durant le mois d’octobre. Si je devais ne vous en recommander qu’un, cela serait impossible tellement ils étaient différents. J’ai d’ailleurs adoré mélanger les styles et sortir d’un univers pour en découvrir un autre totalement différent la lecture d’après. Par contre, chaque fois, un temps plus ou moins long de « digestion » et de « cogitage » m’a été nécessaire avant de passer de l’un à l’autre.

Et vous, que lisez-vous ?
Avez-vous des temps de pause avant de reprendre une lecture ?

 A très vite.

4 comments Add yours
    1. Franchement je ne pense pas que ce soit une grande perte de ne pas les lire ^^
      J’ai bien aimé Au fond de l’eau parce qu’il était en audio mais l’histoire n’est pas des plus folle et en version livre, je pense que j’aurai eu du mal à vraiment accrocher…

  1. Je remercie Camille qui a fait part de son ressenti suite à la lecture du livre « DEMAIN, VOUS REVIENDREZ !… » de Monique NAULEAU, Pupille de l’Etat.
    Monique a su tout naturellement raconter son parcours de vie chaotique mais aussi de vie croustillante avec ses camarades tout au long de son adolescence et de son début de vie adulte.
    Monique a su faire passer un message pour tous ces enfants « cabossés » par la vie qui doivent apprendre
    un métier pour enfin, avoir une vie meilleure.
    MERCI. Monique NAULEAU.

    1. Merci à vous d’avoir raconté votre histoire et d’avoir su nous raconter les moments importants, bons comme mauvais de votre parcours. Et surtout, de véhiculer ce message important que si tout n’est pas toujours tout rose, la vie est belle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *