Pause lecture #23 : mix & match livres d’été

Dans ma bibliothèque cet été 2018

La période estivale, le moment idéal pour prendre le temps et se plonger dans des lectures diverses et variées. De mon côté, je n’ai pas échappé à l’appel des livres et j’en ai dévoré une bonne dizaine. Si vous êtes en panne d’idée, peut être que cette PAL vous en donnera certaines ?

pause lecture 2018 ete mix and match

Un mix & match qui nous transportera en Irlande, en Ecosse, en Angleterre mais aussi en France et aux Etats-Unis. On vivra au temps de la guerre, partirons pour un monde magique, entrerons dans un rêve éveillé, participerons à une reconversion pas toujours facile et on sera tiraillé par un thriller exaltant. Un gros mélange des genres pour varier les plaisirs et s’évader sans bouger.

Pause Lecture #23 : La (longue) sélection

pause lecture ete mix and match 2018

Assez de bleu dans le ciel de Maggie O’Farrel –

Résumé : Sur le point d’aller rendre visite à son père, auquel il ne parle plus depuis des années, Daniel Sullivan entend, à la radio, une voix qu’il connaît bien. Ressurgissent alors les fantômes du passé qui lui feront prendre un tout autre chemin à la recherche du temps passé. Dans sa quête de la vérité, réussira-t-il à se retrouver et surtout à révéler son vrai visage à Claudette, une star de cinéma ayant organisé sa propre disparition pour échapper aux médias ?

Mon avis : Maggie O’Farrel, une pointure dans le domaine des romans existentiels sur la complexité des relations et les conséquences des liens affectifs que l’on crée et que l’on perd parfois. J’avais entendu parler de cette autrice, aussi ancienne journaliste britannique et j’avais hâte de découvrir sa plume.

Dès les premières pages, j’ai été happé par l’histoire, ou plutôt les histoires. Car c’est une galerie de personnages qui s’ouvre à nous, nous emmenant d’un chapitre à l’autre à travers les passés, les sentiments, les pays et les histoires de ses protagonistes qui d’une façon ou d’une autre se trouve mêlés. On s’attarde particulièrement sur Daniel, cet américain linguiste, venu s’installer en Irlande pour retrouver la trace de ce grand-père disparu et laissant derrière lui une vie bien remplie. Là-bas, son chemin croisera celui de Claudette, une vedette dont le destin prétendument tragique a bouleversé les coeurs. Leur relations, aussi émotionnelle que compliquée va être tourmentée et malmenée durant tout le roman.

Maggie O’Farrell a l’art et la manière de nous triturer le cerveau en nous entrecoupant les moments de vie décrits, bouleversant les schémas et chamboulant nos émotions.  Si j’avoue avoir eu un petit moment de perplexitude au milieu du roman, j’ai passé un excellent moment. De l’amour, des drames, de la solitude, des doutes, de la joie, du partage, c’est une multitude de couleurs qui nous attendent avec Assez de bleu dans le ciel.

Editions 10/18. 548 pages. 8,80 euros.
Livre offert en partenariat.

Note : 3,75/5

📖

La maison de poupée de M.J. Arlidge –

Résumé : Lendemain de soirée arrosée. C’est avec un mal de tête carabiné et une sensation de froid que Ruby se réveille. Contre toute attente, elle n’est pas dans son lit mais dans une cave humide sans fenêtre, ni sortie…

La maison de poupée de M.J. Arlidge pause lecture mix and match-2vLa maison de poupée de M.J. Arlidge pause lecture mix and match-2

Mon avis : Après avoir frissonné à la lecture d’Am Stram Gram, c’est avec délectation que je découvre un nouveau tome de MJ Arlidge.

Dans La maison de poupée, on retrouve l’esprit tordu et machiavélique d’un psychopathe serial killer. On retrouve aussi des personnages connus comme notamment l’inspecteur Hélène Grace qui va de nouveau mener l’enquête du mieux qu’elle le peut malgré les coups bas tendus par sa chef en mal de reconnaissance.

Ce thriller nous emmène dans une histoire machiavélique où de nombreux éléments sont fournis pour nous donner des pistes. Toutefois, impossible de mettre un visage sur l’identité du ravisseur, laissant le suspense présent tout du long.

Si vous avez aimé Am Stram Gram, vous ne pourrez pas lâcher ce livre avant de l’avoir terminé.

Editions 10/18. 430 pages. 8,40 euros.
Livre offert en partenariat.

Note : 4/5

📖

Bandini de John Fante –

Résumé : Svevo Bandini, maçon italien émigré aux Etats-Unis, s’ennuie. La neige l’empêche de travailler, le laissant désespéré et sans le sou. Impuissant à nourrir sa famille, il trouve une riche maîtresse qu’il rejoindra jusqu’à l’arrivée du printemps, laissant Maria, sa femme pieuse et esseulée avec ses trois garçons aux caractères bien différents. Arturo, l’aînée, rebelle et passionné aux rêves d’ange mais au comportement démoniaque tentera d’être l’homme de la maison le temps de son absence.

John Fante Bandini Pause lecture mavielabas ete

Mon avis : Quand Les éditons 10/18 ont lancés la réédition de la saga de John Fante, je n’ai pas hésité à me jeter dessus, n’ayant entendu que des éloges de ces classiques américains.

Si au début je suis un peu restée perplexe, je suis finalement rentrée dans cette saga familiale haute en couleurs. Les personnages aux caractères forts et émotifs nous transporte dans une époque assez difficile, laissant les émotions guider leurs destinées. Arturo par exemple est un personnage complexe à la fois attachant et détestable, dont les pensées ne cessent d’osciller entre le bien et le mal.

Très fortement inspiré de la vie de l’auteur, on image sans mal, grâce aux petits détails, la vie de cette famille italienne ayant décidé de partir tenter leur chance aux Etats-Unis. La plume de John Fante se lit sans difficulté et les anecdotes plutôt drôles laissent placent en un clin d’oeil à des moments plus tourmentés et difficiles.

Editions 10/18. 238 pages. 7,10 euros.
Livre offert en partenariat.

Note : 3/5

📖

Muchachas 1 de Katherine Pancol –

Résumé : Les filles mènent la danse. Hortense à New-York rêve de lancer sa propre marque. Joséphine jongle entre Londres et Paris et tente désespérément de se faire une contenance et s’affirmer. Stella, quant à elle, enfonce les clous et attend le bon moment pour prendre sa revanche. Les personnages de la saga des Valses Lentes sont de retour et n’ont pas dit leurs derniers mots.

Muchachas Katherine Pancal pause lecture ete

Mon avis : Les pauses lectures n’étaient pas encore commencées quand j’ai lu la trilogie des Valses Lentes, vous savez ces livres aux jolies couvertures colorées ?
Pour rappel, le tome 1 s’intitule Les yeux jaunes des crocodiles, le 2 La valse lente des tortues et le dernier Les Ecureuils de Central Park sont tristes le lundi.

J’avais bien aimé cette trilogie qui nous emmenait dans les vies de plusieurs personnages reliés d’une manière ou d’une autre. J’ai donc été contente de les retrouver, même si, je dois l’avouer, certains n’ont pas forcément beaucoup évolués alors qu’on aurait pensé qu’ils avaient changés. Par contre, j’ai totalement adhéré avec Stella, nouveau personnage, brisée par une enfance difficile mais tellement forte psychologiquement qu’on a qu’une envie, qu’elle s’affirme et prenne sa revanche.

Heureusement finalement que son histoire était là car les autres n’avaient rien de bien nouveau malheureusement. Et bien entendu, comme pour beaucoup de saga, même si tout ne nous plaît pas, on est obligé d’aller lire le second tome pour connaître la fin.

Bilan mitigé mais trilogie totalement addictive, donc forcément, je vais lire la suite. Muchachas 2 et 3 préparez-vous ! En plus, les couvertures colorées et le titres sont parfait pour la saison estivale.

Editions Le Livre de Poche. 469 pages. 7,90 euros.

Note : 3/5

📖

Harry Potter and the Philosopher’s Stone de J.K. Rowling –

Résumé : Suis-je obligée de vous faire le résumé ? Harry Potter ou le garçon qui a survécut. Pour son 10ème anniversaire, Harry, va découvrir qu’il est un sorcier et que sa rentrée se fera à Poudlard, l’école de sorcellerie où il apprendra en plus de la magie, la vérité sur son passé.

Harry Potter and the Philosopher's Stone de J.K. Rowling pause lecture mix and match 2018

Mon avis : Je vous en avais déjà parlé par ici, Harry et moi, c’est une grande histoire d’amour. Poudlard, le Quidditch, la magie, tout cet univers m’a fait rêver. Et me fait toujours rêver…

Alors j’ai eu envie de relire ma saga chouchou. Mais comme ma collection est restée en Vendée, je me suis dis que c’était le bon moment pour la découvrir dans son écriture originelle. Et bien m’en a fait car d’un la couverture est vraiment jolie je trouve, deux l’anglais de JK Rowling est absolument fluide pour moi et me fait travailler un peu le cerveau et trois car j’ai redécouvert des détails oubliés. J’avais par exemple occulté Peeves, le fantôme farceur qui a pourtant une bonne place dans ce tome 1 mais qui a totalement été effacé des films.

Toujours un plaisir de replonger dans l’univers magique d’Harry Potter. Encore plus après un séjour en Ecosse où l’on a pu voir plusieurs lieux en rapport avec la saga.

Editions Bloomsbury. 332 pages. 9,50 euros.

Note : 5/5

📖

L’été avant la guerre de Helen Simonson –

Résumé : A la mort de son père, Béatrice Nash, 23 ans, débarque à Rye, petite bourgade du Sussex, pour prendre un poste de professeur de latin et tenter de s’émanciper de sa tutelle trop conservatrice. Alors que la 1ère Guerre Mondiale vient tout juste de débuter, des réfugiés Belges arrivent dans le village et les habitants de Rye tentent de prendre part à l’effort de guerre, tout en prenant garde à ne jamais déroger aux règles bourgeoise et maintenir les apparences.

Helen Simonson L ete avant la guerre pause lecture mavielabas

Mon avis : J’ai découvert un extrait de L’été avant la guerre dans la Thé Box en collaboration avec les Editions 10/18 et tout de suite, l’ambiance aristo british m’a interpellée. J’aime bien ce style à la Julian Fellowes qui nous emmène dans un univers très anglais où l’humour satyrique est bien présent.

Beaucoup de thèmes sont abordés dans ce roman. La place de la femme à l’époque,  la condition des réfugiés, les viols, la guerre, l’aristocratie, l’homosexualité, les classes sociales et les jugements sur les minorités ethniques, l’importance des apparences, les mesquineries, etc …

Les personnages sont attachants mais tellement nombreux qu’on pourrait s’y perdre au départ et la multitude des thèmes abordés font naître une multitude de détails qui alourdissent parfois la lecture et apportent quelques longueurs. Mise à part quelques parties moins accrochantes, Helen Simonson nous emporte dans la campagne anglaise et nous arracherait presque quelques larmes.

Editions 10/18. 664 pages. 9,10 euros.
Livre offert en partenariat.

Note : 3,5/5

📖

Avec des Si et des Peut-être de Carène Ponte –

Résumé : Et si je n’avais pas choisi de faire telle ou telle chose ce jour là, mais plutôt ça ? Ma vie aurait-elle été différente ? Maxine est la spécialiste des « et si » et ne peut s’empêcher de se demander si son destin aurait été tout autre si elle avait pris des décisions différentes, jusqu’au jour où elle se réveille dans une toute autre vie.

carene ponte avec des si et des peut etre pause lecture ete mavielabas

Mon avis : Le roman parfait pour les vacances. Pas de prise de tête, une écriture facile qui se lit en quelques heures. Une histoire certes un peu classique voire déjà vue mais franchement on marche à tous les coups. C’est drôle, pleins de petits clins d’oeil et rafraîchissant.

Petit plus sur l’histoire de ce livre, j’ai eu la chance de le trouver dans les rues de Grenoble, bien caché à l’occasion d’une chasse aux livres organisé par l’autrice, Carène Ponte, que je suis sur Facebook et que je trouve très fraîche et pleine d’humour. Encore merci pour cette superbe idée qui m’a permis de découvrir un parfait livre d’été !

Editions Michel Lafon. 371 pages. 18,95 euros.

Note : 4/5

📖

Les Ecossais pieds sur terre ! de Etienne Duval –

Résumé : Au siècle de la mondialisation, l’Ecosse, ce peuple aux mythes et coutumes bien ancrées dans les moeurs parvient à garder son identité indépendante malgré l’influence anglaise qui l’entoure depuis son entrée dans l’Union Jack il y a des années de cela. Le Référendum de 2014 a fait trembler les acquis et remet en question l’union du Royaume-Uni. Qu’en est-il de cette nation Ecossaise et quels sont les préjugés totalement infondés qui berce notre vision du pays ?

Les Ecossais pieds sur terre ! de Etienne Duval pause lecture mix and match 2018

Mon avis : Notre lecture du soir avec Maxime quelques semaines avant notre départ en Ecosse. On avait trouvé le titre et la couverture attrayante et on pensait s’imprégner de l’ambiance Ecossaise avant d’y mettre les pieds.

Le premier chapitre parle en détail du fameux référendum de 2014 qui a mis en avant un large nombre de Oui à l’indépendance et a soulevé un nombre incalculable de questions. Puis on continue à parler de l’histoire du pays d’un point de vue très politique et c’est là que ça a coincé pour nous. On aurait du s’y attendre en lisant le résumé mais pourtant, on pensait qu’il y aurait beaucoup plus d’histoires, d’anecdotes, de faits, de paysages et pas seulement des questions géopolitiques.

Mais si nous n’avons pas été subjugué par ce livre car on s’attendait finalement à autre chose, il faut avouer que cet ouvrage est vraiment bien documenté et renseigné. Il y a des témoignages de divers Ecossais provenant des quatre coins de l’île, des vérités dévoilées comme sur les tartans et la fausse idée qui circule sur les couleurs et motifs des clans ou encore la fameuse conquête anglaise qui n’a finalement jamais eu lieu.

La chose qui se dégage de cette lecture c’est que les Ecossais, où qu’ils habitent, sont fiers de leurs pays et que leur identité est bien marqué.

Editions HD ateliers henry dougier. 143 pages. 12 euros.

Note : 3,75/5

📖

– Une saison à la petite boulangerie de Jenny Colgan –

Résumé : Polly est heureuse. Elle est bien intégrée à Mount Polbearne, s’est installé dans le phare avec Huckle et Neil se porte comme un charme. Pourtant, un évènement tragique vient chambouler le quotidien de notre boulangère préférée et quand rien ne va, rien ne va.

Jenny Colgan Une saison a la petite boulangerie pause lecture mavielabas

Mon avis : J’avais dévoré La petite boulangerie du bout du monde l’année dernière et j’ai de nouveau été transporté sur cette petite île de Cornouailles pour continuer à suivre les aventures de Polly.

Dans la même veine que le premier tome, on rentre facilement dans l’histoire et on s’immerge très rapidement dans l’ambiance insulaire. On aime détester certains personnages et on retrouve avec plaisir la plume sympathique et drôle de Jenny Colgan. Petits bémols toutefois, on a l’impression d’un peu se retrouver avec une trame réchauffée, et certaines réactions trop naïves et gentillettes peuvent agacer.

En tout cas, j’ai tourné les pages tout aussi vite que le premier et j’ai passé un bon moment, sur cette île où j’aimerai pouvoir aller un jour.

Editions Pocket. 483 pages. 8,30 euros.

Note : 3,75/5

📖

pause lecture ete 2018 mix and match

J’espère ne pas trop vous avoir noyé sous tous ces livres et j’essaierai d’éviter de prendre autant de temps entre les prochaines chroniques la prochaine fois, histoire de vous faire des pauses lectures moins longues et plus digestes. L’envie est belle et bien revenue en tout cas 🙂

Quel(s) livre(s) me conseillez-vous pour la prochaine fois ?

 A très vite. mvlb lecture

3 thoughts on “Pause lecture #23 : mix & match livres d’été

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!