Pause lecture #27 : Trésor, Ramses, Majordome, Rivière

Dans ma bibliothèque en mars 2019

Amis lecteurs, bonjour ! Me revoilà avec une nouvelle pause lecture qui m’aura aussi bien transporté aux quatre coins du monde que dans des dimensions littéraires différentes. Je vous en parle ?

pause lecture mvlb 2019 mars BUSSI RASH WODEHOUSE JACQ

En ce début de printemps Michel Bussi nous propose un séjour sur l’île de Mornesey, une île inventée de toute pièce au large de Granville, à laquelle on accède par Ferry et qui cache, parait-il, un trésor. J’ai ensuite pris de l’avance sur notre prochain voyage pour me plonger dans l’histoire de l’Egypte et suivi plus particulièrement les débuts de Ramsès II en tant que Pharaon. Puis j’ai retrouvé l’humour anglais en découvrant les aventures de Bertram Wooster et de son majordome d’exception, Jeeves. Enfin, je me suis plongée dans un polar bien différent de ceux dont j’ai l’habitude, direction les rivières poissonneuses de Caroline du Nord.

Je vous détaille tout ça comme d’habitude en espérant vous donner de nouvelles idées lectures et j’attends vos retours en commentaires avec impatience sur ceux que vous avez déjà lu ou qui vous font envie.

📚

Pause Lecture #27 : La sélection

pause lecture mars 2019 rash wodehouse jacq bussi

Sang famille de Michel Bussi –

Résumé : Colin Rémy part en camp de voile sur l’île de Mornesey, île où il a vu le jour 16 ans plus tôt et sur laquelle il espère retrouver des bribes de son passé. C’est ici, entre le phare des Enchaînés, le vieux port de Saint-Argan et les ruines de l’abbaye Saint-Antoine, qu’il va croiser une silhouette qui bousculera toutes ses certitudes…

michel bussi sang famille pause lecture

Mon avis : Remake du premier roman de l’auteur, ce nouvel opus nous embarque dans une enquête à la sauce Bussi. Histoires de famille, évasion de brigands, trésor caché et secrets enfouis, le tout en mêlant passé et présent pour mieux retourner dans le futur et envisager un avenir meilleur. Le cocktail parfait pour  vous faire tourner en bourrique et proposer une histoire pleine de doutes.

Oui mais, et c’est là où le bas blesse, on a un peu une impression de déjà vue. Une île et un ado en quête d’identité après avoir perdu un parent, ça nous rappelle un peu trop Le temps est assassin.
Niveau intrigue, on en a deux pour le prix d’une, ce qui permet de nous mettre un peu plus le doute. Mais pour une fois la mayonnaise n’a pas prise. Trop de rebondissements improbables, de réflexion ados peu plausibles, de dénouement téléphoné. Dommage.

Par contre, chapeau bas pour la création de l’île de Mornesey que l’on imagine très bien et que l’on pourrait croire réelle. On se voit sur les chemins en train de rejoindre l’Abbaye ou en train de marcher le long de la mer, regardant les voiles prendre le vent.

Pas une réussite pour moi niveau intrigue mais pas non plus une catastrophe. On reste indulgent, après tout, c’était le tout premier de Bussi. Et puis J’ai dû rêver trop fort m’attend déjà dans ma PAL, de quoi se rattraper pour ne pas rester sur un flop.

Livre audio, lu par Adrien Larmande.
Existe aux éditions Pocket. 592 pages. 8,30 euros.

Note : 3/5

Pour rester dans l’ambiance :

📚 (Re)découvrez les autres romans de Michel Bussi. Mon préféré pour le moment : Nymphéas Noirs.

🎥 Michel Bussi présente son roman Sang Famille sur une courte vidéo.

📺 Regardez le téléfilm Maman à tort sorti l’année dernière. Il est assez réussi et suit, avec quelques adaptations, plutôt bien l’intrigue de Bussi. Je ne vous recommande, par contre, pas l’adaptation TV d’Un avion sans elle, que j’ai trouvé vraiment ratée avec des jeux d’acteurs plus que moyen. D’ailleurs, je serais curieuse de connaitre vos avis sur ces 2 adaptations. Vous avez aimé ?

📖

Ramsès – tome 1 Le Fils de la lumière de Christian Jacq –

Résumé : L’Égypte, ses pyramides, ses dieux et ses pharaons. Parmi eux, Ramsès, fils du soleil et du dieu vivant, qui aura régné pendant plus de soixante ans et porté l’Égypte à son apogée. Comment cet enfant de quatorze ans est-il devenu Pharaon et quelle visage avait l’Égypte à son époque ? Vivez les premiers pas d’un homme devenu légende.

Christian Jacq Ramses fils de la lumiere

Mon avis : Avec un départ prochain pour le pays des Pharaons, j’avais envie de m’imprégner de l’ambiance et d’en connaitre plus sur les us et coutumes de cette civilisation aux constructions extraordinaires. Parmi les romanciers, peu tendent à installer leurs histoires en Egypte, mais Christian Jacq semble être un incollable sur le pays et nous transporte à travers les pages vers une Égypte à l’histoire riche et fascinante.

Entre romance et faits historiques, Christian Jacq retrace le parcours de ce jeune prince, qui sous la sagesse et l’expertise de son père, le Pharaon Sethi, va apprendre, non sans encombres, à devenir le Pharaon le plus connu d’Egypte.
On est transporté dans ce pays aux coutumes bien précises, on voyage à travers les contrées, on a l’impression de faire parti de la civilisation et de voir se dresser devant nous des pyramides et des temples d’une beauté incommensurable.

Une belle entrée en la matière pour cette saga en 5 tomes, qui donne envie de partir sur le champs à la conquête du Nil.

Editions Pocket. 448 pages. 6,95 euros.

Note : 4/5

Pour aller plus loin :

📖 Continuez l’aventure avec Ramsès, tome 2 : Le temple des millions d’années. Moi, c’est ce que je vais faire !

🎥Regardez les nombreux et très intéressants Secrets d’Histoire dédiés à l’Égypte.

🎥 Rendez-vous sur Arte pour visionner le documentaire sur Toutankhamon et les trésors de l’Egypte.

📺 Revisionnez le classique Indiana Jones et les aventuriers de l’Arche perdue.

📖

Merci Jeeves de Pelham Grenville Wodehouse –

Résumé : Bertram Wooster a décidé de continuer à jouer du Banjo, n’en déplaise à ses voisins, même s’il doit pour cela partir s’exiler à la campagne. Ce départ impromptu va bouleverser ses habitudes, d’autant que son fidèle majordome, Jeeves, n’est pas enclin à le suivre et préfère donner sa démission. De petites maladresses en grosses catastophes, la nouvelle vie de Bertie ne s’annonce pas de tout repos. Heureusement, Jeeves est dans les parages…

Merci Jeeves PG Wodehouse editions 10 18 pause lecture mvlb

Mon avis : L’humour british comme je l’aime avec un personnage excentrique à souhait auquel on s’attache forcément. A force de petites maladresses, le pauvre Bertram va s’embourber dans un sacré bazar. A croire que le destin se joue de lui.

J’ai ri toute seule derrière mon livre, à imaginer sans mal les situations délicates que l’on aurait pu voir venir à des kilomètres. J’avais parfois l’impression de me voir, essayant par tous les moyens de rectifier la situation en faisant toujours le petit pas de travers qui change tout.

J’ai un autre Jeeves qui m’attend et j’ai hâte de retrouver le duo. Et puis cette couverture, j’adore !

Editions 10/18. 310 pages. 7,50 euros.

Note : 4/5

Pour aller plus loin :

📖 Lancez-vous dans la collection des Jeeves, PG Wodehouse a une plume plutôt productive.

📖 Restez dans les livres anglais avec des auteurs comme Julian Fellowes ou M.J. Arlidge.

🌎 Prochainement quelques articles sur notre séjour à Londres !

📖

Un silence brutal de Ron Rash –

Résumé : Les est shérif dans une contrée de Caroline du Nord, du moins pour quelques semaines encore. Néanmoins, il va devoir, avant de pouvoir prendre sa retraite, faire face à une ultime enquête afin de découvrir qui a empoisonné les eaux si pures de la rivière, provoquant la mort de nombreuses truites, gagne-pain d’un riche investisseur de la région des Appalaches.

ron rash un silence brutal pause lecture mavielabas

Mon avis : Attirée par la couverture, conquise par la gentillesse de l’auteur et persuadé par Aurélie, j’ai découvert, suite à ma visite aux Quais du polar, la plume subtile et poétique de Ron Rash. Un polar différent de ce dont j’ai l’habitude, plus lent, moins sanglant mais tout aussi prenant.

L’auteur a créé des personnages humains, complexes, bourrés de petits défauts que l’on découvre au fil des pages mais qui les rendent plus attachants encore et qui permettent de dénoncer de manière parfois détournée les problèmes écologiques dont peu se soucient par faute de cupidité et de profit.

En faisant un choix de roman choral, Ron Rash laisse s’exprimer différentes facettes de sa plume et révèle en Becky son côté poète et son amour de la nature. Parfois troublée et quelque peu perdu par cette écriture différente et douce, j’en ressors néanmoins sous le charme.

Editions Gallimard. 272 pages. 19 euros.

Note : 4,5/5

Pour aller plus loin :

📖 Découvrez un autre roman de Ron Rash avec Un pied au paradis, toujours dans les Appalaches et apparemment un de ses meilleurs titre.

📖 Restez dans l’esprit poétique et d’ôde à la nature avec Au bord de la terre glacée d’Eowyn Ivey.

📖

Une pause lecture variée comme je les aime qui m’a fait voyagé et qui m’a aussi poussée dans mes retranchements. J’ai aimé reprendre l’écoute de mes livres audio avec Bussi, donnant à ma lecture un autre rythme. Je suis aussi sortie de ma zone de confort avec Ron Rash, qui m’a fait découvrir les romans noirs sous un tout autre angle. J’ai adoré me plonger dans l’histoire de l’Egypte et j’ai hâte de décoller pour voir de mes propres yeux ses pyramides mythiques. Et j’ai adoré allié ma lecture de Jeeves, pile avec mon séjour en Angleterre. Un beau clin d’œil qui nous fait voir le pays autrement.

La prochain sélection s’annonce tout aussi hétéroclite. Affaire à suivre…

Et vous, que lisez-vous ? Certains titres vous font envie ?
Que pensez-vous des adaptations séries ?
Les romans noirs sans meurtre, vous aimez ?

 

A très vite.mvlb lecture

2 thoughts on “Pause lecture #27 : Trésor, Ramses, Majordome, Rivière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!