Pause lecture #5 : Adolescence / Kidnapping / Alice

Dans ma bibliothèque en avril (bis)

Seconde partie de la pause lecture d’avril. Cette fois ci, j’ai décidé de choisir mes lectures en fonction de la couleur du livre. C’est bête mais j’avais envie de nuances bleues et vertes, alors pourquoi pas. Première lecture, un roman young-adulte qui nous emmène dans une famille londonienne avec ces petits tracas. Pour continuer, je redonne une chance à Michel Bussi et le rêve tourne vite au cauchemar sur l’île de la Réunion. Enfin, on voyage dans plusieurs pays pour découvrir la vie bien remplie d’Alice.

Pause lecture 5 Kinsella Bussi Dannemark

Suite et fin de mes lectures du mois d’avril avec ces 3 ouvrages encore tous différents les uns des autres. Dites moi en commentaires ce que vous vous lisez en ce moment et si vous avez lu un des livres que j’ai pu vous présenter.

– Pause Lecture #5 : La sélection –

Pause lecture 5 Kinsella Bussi Dannemark

Audrey retrouvée de Sophie Kinsella –

Résumé : Audrey, jeune londonienne de 14 ans, se cache derrière ses lunettes noires et se terre dans la pièce TV pour éviter le contact avec les gens extérieurs. Elle ne va plus au lycée, a développé des troubles anxieux et n’ose plus regarder personne dans les yeux. La présence d’un membre extérieur de sa famille la rend dingue. Pour guérir et ne plus vivre dans l’angoisse, Audrey va devoir réaliser un film sur sa famille et redécouvrir la vie d’un autre oeil.

Audrey Retrouvee _ Sophie Kinsella

Mon avis : Parfois j’aime changer et lire les livres Young Adult, dit Chik-lit, ceux qu’on réserve aux ados mais qui font pourtant du bien du fait de leur légèreté et leur simplicité. Avec ces livres, pas de prise de tête, on rentre vite dans l’histoire et on les parcourt très rapidement.

Avec Audrey retrouvée, on suit au travers de mini-films, le quotidien d’une famille un peu déjantée qui a des travers comme tout le monde. Une mère qui prend au pied de la lettre ses lectures du Daily Mail, un célèbre quotidien londonien, au point de tout changer et de se contredire pour coller avec les articles qu’elle lit. Un frère gamer qui rêve de participer à la coupe du monde en équipe d’un des jeux vidéos les plus connus et qui fait tourner sa mère en bourrique pour contourner les interdictions de connexion. Un père absorbé par son Blackburry qui dit oui aux allégations de sa femme pour lui faire plaisir. Et un petit frère tout mignon qui ne comprend pas encore tout mais qu’Audrey peu regarder dans les yeux grâce à l’innocence qu’il véhicule.
Et puis il y a aussi Linus, un ami et coéquipier du frère d’Audrey, qui va être de plus en plus présent dans leur maison et va montrer d’autres intérêts que celui des jeux vidéos.

Au travers de situations cocasses et humoristiques Sophie Kinsella a su aborder des sujets délicats comme le harcèlement scolaire, les troubles de l’anxiété mais aussi la pression sociale et les craintes des parents vis-à-vis des centres d’intérêts de leurs enfants. Un très bon livre pour les ados qui se sentent en marge de la société et qui pense ne pas « entrer dans le moule ».

Pocket Jeunesse. 299 pages. 17,50 euros.

Note : 4/5

☁︎

– Ne lâche pas ma main de Michel Bussi –

Résumé : Martial, Liane et leur fille Josepha vivent des vacances de rêve sur l’île de la Réunion. Pourtant le rêve tourne au cauchemar et ce décor paradisiaque composé de palmiers et d’eaux turquoises va vite devenir un véritable enfer quand l’épouse disparaît de l’hôtel et que son mari est accusé de meurtre.

Ne lache pas ma main _ Michel Bussi

Mon avis : Encore un Michel Bussi. Après mon coup de coeur pour Nymphéas Noirs et ma déception sur N’oublier Jamais, cet ouvrage se situe au milieu des deux, niveau affinité livresque.

Martial est un homme bien mystérieux qui enchaîne mensonges et faux pas. Un passé houleux, des souvenirs douloureux et toute une histoire qui semble se rejouer quelques années plus tard quand il retrouve le temps de quelques jours cette île où il a autrefois vécu. On découvre un homme tourmenté qui tente tant bien que mal de sauver les apparences et de faire bonne figure pour rassurer sa petite fille.
En toile de fond de ce récit on découvre une île de carte postale mais pas que. Entre hôtels de rêve, lagon splendide et volcan majestueux on s’enfonce aussi dans des quartiers peu recommandables et on découvre des conditions assez précaires pour cette population dite la plus métissée de la planète.

Fidèle à lui même, Bussi nous tourmente l’esprit en lâchant par-ci par-là des bribes d’information. On se perd dans les souvenirs, on doute du personnage principal et on suspecte un peu tout le monde. J’ai trouvé les personnages secondaires intéressants, surtout Christos qui ajoute un peu d’humour à cette sombre histoire.
Maintenant que j’ai fini ce livre, j’ai bien envie de prendre quelques vacances sur l’île de la Réunion pour découvrir la diversité de ces paysages et déguster un bon verre de punch sur fond d’eau turquoise et de sable blanc.

Pocket. 418 pages. 7,40 euros.

Note : 3,5/5

☁︎

Histoire d’Alice qui ne pensait jamais à rien (et de tous ces maris, plus un) de Francis Danemark –

Résumé : Il y a des gens qui sont faits pour vivre plusieurs vies en une. C’est le cas d’Alice, cette tante jusqu’alors inconnue qui va raconter son histoire et par procuration celles de ces maris. Car oui, Alice en a eu des maris, et malgré leur nombre assez impressionnant (neuf) elle les a aimé, tous aussi fort les uns que les autres. Une histoire à la fois simple et compliqué qui se déroule sur plusieurs continents et qui on en commun cette femme au coeur d’or.

Francis Dannemark _ Histoire d Alice

Mon avis : Un titre à rallonge pour un tout petit livre mais une histoire bien remplie et pleine d’amour. Chaque chapitre porte un nom, celui d’un des maris d’Alice. Chaque fois on se demande comment cette femme à l’apparence si fragile à pu être aussi forte pour continuer à aimer malgré cette malédiction qui semble la suivre et s’abattre sur chacun de ces amours.

Le format du livre qui se condense en une centaine de pages peu sembler tout petit face à la multitude de mariages qu’à vécu Alice. Et pourtant, j’ai trouvé la longueur parfaite. Ni trop peu, ni pas assez, un peu comme si nous étions à la place de Paul, son neveu qu’elle rencontre après cinquante-six ans et à qui elle raconte son histoire.
Si rien ne prédestinait cette femme à vivre de si grandes aventures dans cette époque d’après guerre, Alice ne pense pas vraiment au lendemain et décide de suivre son coeur. Chaque chapitre est consacré à un mari et donc à une partie de la vie d’Alice. On démarre en Belgique mais on va aussi découvrir l’Angleterre, l’Amérique, l’Italie, l’Australie et même l’Inde. Car Alice a non seulement ouvert son coeur à plusieurs hommes, qui verront malheureusement leur vie écourtée, mais les a aussi suivie dans leurs pays respectifs ou leurs rêves de voyages.

Un lien immédiat entre un neveu et sa tante qui font connaissance après cinquante-six ans et une vie difficile mais pleine d’amour, riche en rebondissements et en rencontres. Un joli petit livre qui se dévore en un clin d’oeil.

Pocket. 122 pages. 5,95 euros.

Note : 4,5/5

☁︎

Et voilà pour cette sélection d’avril en 2 parties avec des livres qui nous font voyager dans plusieurs pays, plusieurs époques et plusieurs styles de vies. J’espère que mes pauses lectures vous donne des idées pour vos prochaines lectures. N’hésitez pas à partager en commentaires vos lectures du moment et vos coups de coeur pour que je puisse les découvrir à mon tour.

Quel livre vous pourriez lire et relire sans vous lasser ?

 A très vite.mavielabas-lecture

2 comments Add yours
  1. J’ai découvert Michel Bussi avec « Un avion sans elle » et je le recommande, l’intrigue est palpitante. Le petit livre d’Alice me tente bien. Merci pour cette revue.

    Corinne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *