Pause lecture #7 : Dilemme / emails / glacier

Dans ma bibliothèque en juillet

Nouvelle sélection lecture avec mes derniers livres lus en juillet. Encore une fois on fait dans la diversité, il n’y en a pas 2 qui se ressemblent. Du roman policier, de l’épistolaire et du récit d’aventures. Je vous propose, pour ne pas changer, un roman policier un peu différent des autres où le tueur est … une femme ! J’emporte au bord de la mer un roman épistolaire à la couverture toute aussi colorée que son texte. Un véritable coup de coeur ! Et je me fais embarquer dans les aventures de l’extraordinaire Mike Horn, pour aller toucher les étoiles.

Pause lecture juillet

☁︎

– Pause Lecture #7 : La sélection –

Trois livres, trois genres différents et trois bonnes notes. Je compte aussi sur vous pour partager vos lectures avec moi et m’inciter à découvrir vos coups de coeur…

Pause lecture Juillet 2016

☁︎

– Am Stram Gram de M.J. Arlidge –

Résumé : Deux personnes, une pièce sans issue, une arme chargée d’une unique balle et cette seule option : tuer pour être libéré. Face à ce choix impossible, quelles seront les réactions des victimes et surtout qui se cache derrière ce piège machiavélique et pourquoi ?

Am Stram Gram MJ Alridge Pause lecture juillet

Mon avis : A peine commencé, je savais que j’aurai du mal à décrocher. Am Stram Gram est un polar qui porte très bien son nom et livre une intrigue palpitante avec un tueur que l’on ne devine que dans les derniers moments. On change un peu des histoires de meurtres et d’enquêtes habituelles puisqu’on suit les victimes dans leur captivité et on se prend à se demander ce que l’on aurait fait en pareilles circonstances.

Je pensais que j’aurai un coup de coeur mais malheureusement la fin m’a un peu laissé sur ma faim, si je puis dire et j’ai eu du mal à accrocher avec les 2 enquêteurs, beaucoup trop clichés et torturés pour m’être sympathique. Aussi j’ai été surprise de l’identité non pas du tueur mais de l’auteur des « pensées » retransmises tout au long du livre et j’ai trouvé les derniers chapitres un peu trop prévisibles.

En tout cas ça change des policiers que j’ai l’habitude de lire et on se prend au jeu de l’enquête. Qui sera la prochaine victime ? Am Stram Gram…

Editions 10-18. 407 pages. 8,40 euros.

Note : 4/5

☁︎

– Et je danse aussi de A.L. Bondoux et J.C. Mourlevat-

Résumé : Lorsque Pierre-Marie Sotto, un célèbre écrivain vivant dans le Drôme, reçoit un paquet d’une lectrice, il la contacte sur le champ pour obtenir son adresse et lui renvoyer ce qu’il pense alors être un manuscrit. Contre toute attente ils vont, de fil en aiguille, continuer à échanger emails sur email. Une vraie relation va se nouer entre ces deux là, mais le paquet renferme toujours un contenu mystérieux…

Et je danse aussi

Mon avis : Mon petit coup de coeur de cette sélection. Je ne lis pas beaucoup de romans épistolaires et pourtant chaque fois que j’en attaque un, comme Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles, je suis tout de suite happée par l’atmosphère et la lecture dynamique qu’impose les échanges.

Et je danse aussi, c’est deux personnages attachants qui vont commencer à s’envoyer des emails sous un prétexte assez mystérieux. On connait bien l’un des deux protagonistes, Pierre-Marie Sotto, un célèbre écrivain qui tente tant bien que mal d’oublier l’amour de sa vie. Mais qui se cache derrière Adeline, cette lectrice assidue qui a une plume des plus délicieuse ?

On est vite emporté par le tourbillon d’échanges de ces deux personnages. J’ai adoré le trait d’humour dont fait preuve Pierre-Marie Sotto et les petites signatures et en-tête changeant au grès des humeurs de chacun. On a envie d’en savoir plus et on ne peut s’empêcher de continuer. Aller encore une petite lettre avant de se coucher, et puis encore une autre elle est courte, oh et … Bref, vous l’aurez compris, c’est assez addictif.

Editions Pocket. 310 pages. 6,95 euros.

Note : 5/5

☁︎

Vouloir toucher les étoiles de Mike Horn –

Résumé : Elevé avec une seule limite, celle d’être de retour avant 18 heures, Mike Horn parcours le monde dès son plus jeune âge. Désert, montagne, forêt amazonienne, océan, rien ne résiste à la détermination et à la soif d’aventure de cet homme au grand coeur. Qui se cache derrière ce globe-trotteur Sud Africain ? Que lui apporte ce mode de vie aussi majestueux que périlleux ? Réussira-t-il à venir à bout de son nouveau défis ?

Vouloir toucher les etoiles _ Mike Horn

Mon avis : Offert à mon chéri à noël suite à sa première lecture de Latitude Zéro du même auteur, et dans la même lignée que Courir ou mourir de Kilian Jornet, je ne pouvais que prendre le temps de lire ce « carnet de voyage extrême et journal intime » écrit par l’extraordinaire aventurier qu’est Mike Horn. Si vous ne connaissez pas cet homme, je vous recommande de regarder A l’Etat Sauvage, le film documentaire diffusé par M6, ça vous donnera déjà une petit idée du bonhomme.

« On ne grimpe qu’une fois la montagne de la vie. » Cette phrase résume à elle seule le tempérament et le mode de vie de cet aventurier hors pair qu’est Mike Horn. Au travers de ce livre, qui met en parallèle les périodes importantes de sa vie, on découvre plusieurs facettes de cet homme plein d’ambition. Petit garçon intrépide devenu homme d’affaire, il abandonne son confort pour réaliser son rêve : découvrir les splendeurs qui  l’entoure et repousser toujours un peu plus ces limites.

Au fil des pages on ne peu que s’attacher au personnage. Mike Horn est un homme plein d’envies, d’amour, de valeurs et de partage. Il repousse ses limites mais sait rester raisonnable quand il sent que la nature ne lui permettra pas d’accomplir son rêve, du moins pour le moment.
Ce qui m’a le plus touché dans son comportement, c’est ce besoin de partage et cette envie d’inculquer aux autres ce qu’il a appris au fil de ces escapades. Et puis il y a aussi sa relation avec Cathy, sa femme, et leurs deux filles…

A tout juste 50 ans, cet explorateur hors pair, a déjà vécu mille vies et en partage quelques bribes avec nous. Il partage avec nous son nouveau défis : gravir 4 sommets de plus de 8 000m. Pour cela, il nous fait voyager dans des pays en guerre, partage ses ressentis, ses doutes mais aussi ses joies et petites victoires lors de ces moments pas toujours faciles.
Je pourrais écrire encore et encore tant ce livre m’a inspiré. La plume n’est pas des plus romanesque mais on n’en oublie toutefois l’écriture pour se plonger totalement dans l’aventure et partir en quelques pages vivre une vie à cent à l’heure. Les dernières pages m’ont toutes retournées et je ne peux que vous conseiller d’en découvrir un peu plus sur ce Mike Horn.

Editions XO. 258 pages. 19,90 euros.

Note : 4/5

☁︎

Pause lecture juillet 2016 Horn Alridge Bondoux Mourlevat

J’aime bien ce rythme de 3 lectures par mois, ça me laisse le temps de digérer certaines histoires avant d’en découvrir une autre, de passer d’un style à un autre pour ne pas me lasser et parfois de me mettre des limites de pages pour ne pas tout dévorer d’un coup même si c’est parfois difficile de ne pas continuer quand je suis totalement imprégnée dans l’histoire. J’espère que ce partage mensuel vous donne des idées lectures et vous invite à découvrir de nouveaux genres.

Vous avez envie de découvrir un de ces livres ?
Quelle est votre lecture coup de coeur ces derniers temps ?

 A très vite.mavielabas-lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *