Pause lecture #8 : ces sagas qui nous transportent

Dans ma bibliothèque

Avec la rentrée, et l’automne qui s’installe gentiment, on a souvent envie de lectures un peu plus sérieuses que celles des livres « bonbons » qui nous ont accompagnés cet été. Pourtant, on aimerait encore préserver une part de voyage et de légèreté pour permettre à ces moments de détente de garder un petit goût de vacances.

sagas-outlander-harry-potter-fleurs-captives-lackberg

Alors quoi de mieux que de se lancer dans (ou continuer) une saga. Un univers qui nous transporte, des personnages auxquels on s’attache, une histoire qui nous accroche et nous donne envie d’en savoir plus tome après tome. Pour changer un peu de mes pauses lectures habituelles, je vous propose ici de découvrir ou redécouvrir ces sagas qui personnellement me transportent et que je pourrais lire et relire sans me lasser.

Etrangement, le choix n’a pas été si cornélien que ça. J’ai 2 sagas chouchou, que j’ai déjà lu à plusieurs reprises et que j’ai décidé de ré-attaquer mais dans la langue de Shakespeare cette fois. Il y en a une aussi qui m’a laissé un goût de revient et que j’avais envie de partager avec vous même si elle date. Pour finir j’ai aussi proposé à  Valérie, une fidèle lectrice de mes chroniques livresques, de s’essayer à l’exercice pour vous faire partager sa saga et son auteure préférée.

J’ai longuement hésité à insérer les livres de La Passe-miroir que j’ai dévoré et dont je vous parlais dans cette pause lecture, mais comme elle est en cours de parution, j’ai préféré y faire seulement une petite allusion ici.

sagas-favorites-outlander-harry-potter-fleurs-captives

☁︎

– Outlander (ou Le chardon et le Tartan) de Diana Gabaldon – 

Sans nul doute une des sagas qui m’a le plus marquée et que j’ai adoré voir remise au goût du jour et adapté en série télé ! Ce nouveau phénomène écossais qui défraie les chroniques depuis quelques mois, notamment grâce à l’excellente adaptation de la saison 1, date du début des années 1990. J’ai découvert les personnages de Claire et Jamie quand je n’étais qu’une ado et déjà je rêvais de voyage en Ecosse et de passage à travers les pierres (comment ça je m’identifie trop aux personnages ?).

saga-outlander-diana-gabaldon

Le pitch : La Seconde Guerre mondiale vient de prendre fin. Claire et son mari Frank Randall, qui ont été séparé durant ces 5 années, se rendent à Inverness, en Ecosse, pour une Seconde lune de miel. Historien de métier, Frank entreprend des recherches généalogiques sur sa famille. Claire, quand à elle, profite du territoire des Highlands pour récolter de nouvelles plantes médicinales. Un matin, alors qu’elle se rend sur un site mystique à la recherche d’un spécimen aperçu la vieille, elle finit par traverser les pierres et se retrouve plus de 200 ans en arrière, pendant les rébellions jacobites de la première moitié du XVIIIe siècle…

Pourquoi j’ai adoré : Il y a tellement de choses qui me font aimer cette saga que je ne sais pas par où commencer. Voici les 3 plus importantes :

– Déjà, on part sur du roman historique, avec un mélange de deux époques totalement différentes. L’après guerre, une époque pas si lointaine mais dont j’aime apprendre des choses, et le XVIIIe siècle, avec des us et des coutumes bien différentes de celles de maintenant. Attention, tout n’est pas véridique et certains faits ont été inventés ou modifier pour coller à l’histoire mais on apprend quand même beaucoup de choses sur l’époque et les mouvements jacobites.

– Ensuite, il y a le lieu et cette Ecosse qui me fait tant rêver. Des paysages à couper le souffle qu’on imagine très bien dans les descriptions, des monuments historiques que j’aimerai pouvoir aller voir, des légendes que l’on connaît et d’autres moins mais qui apporte une part de mystère en plus. Bref tout un univers que j’espère découvrir dans un prochain voyage.

– Et enfin, il y a les personnages. On s’attache très vite à Claire, la principale protagoniste, avec son caractère bien trempé et forcément le dilemme intérieur qu’induit sa situation. Avec 200 ans d’avance sur cette époque qu’elle connaît partiellement grâce aux recherches de Franck sur ses ancêtres, on la voit batailler contre les préjugés et les croyances de l’époque et on ne peut qu’admirer le courage et la détermination dont elle fait preuve.
Et puis il y a Jamie, aaah Jamie…. Un Ecossais pure souche, de beaux yeux bleus, des cheveux flamboyants, un humour subtil mais aussi un sacré caractère et une tête mise à prix. Quand vous aurez rencontré le beau Jamie, vous ne pourrez que succomber.

Pourquoi je recommande : Mais parce que c’est TROP BIEN ! Certes, les 9 pavés qui composent la saga peuvent faire peur mais franchement, n’ayez pas peur et foncez, ça se lit très bien. D’ailleurs j’ai décidé de réitérer l’aventure et je me lance dans la version anglaise (à lire seulement si vous avez un bon niveau, sinon vous risquez d’être perdu).
Et puis aussi parce que vous allez découvrir un pays et une époque passionnante, que vous allez rêver de traverser des pierres, que vous allez tomber amoureuse de Jamie, que vous allez vouloir lire la suite, vite, vite, vite !

saga-outlander-vo

Et la série, on regarde ? Sans hésitation, oui ! C’est rare mais je dois dire que l’adaptation est vraiment bien réalisée et respecte l’univers des livres. Et pour cause, Diana Gabaldon, l’auteure de la saga, surveille tout ça de près puisqu’elle co-produit la série. De quoi rester au plus près de notre lecture et de l’univers créé.
Gros plus, les personnes de Franck, Claire et Jamie collent parfaitement à l’idée que je m’en étais faite. Et puis là, vous aurez des images de ce magnifique pays.
Par contre je vous conseille de lire d’abord le tome 1 avant de vous lancer dans la saison 1 et le tome 2 avant la saison 2.. (Les éditions ont été rééditées pour coller avec chaque saison).

☁︎

– Harry Potter de J.K.Rowling – 

Impossible de parler de saga littéraire sans mentionner l’incontournable et « magiquissime » monde d’Harry Potter. Si il y a bien un endroit complètement inventé que j’aurai aimé vrai c’est bien celui là. Des baguettes magiques, des dragons, des sorts, des balais volants et tout un monde magique extraordinaire où on a envie de se plonger. Et puis il y a Harry, Ron et Hermione, ces personnages absolument attachants auxquels on s’identifie totalement quand, comme eux on a 11 ans, comme eux, notre école est un château et comme eux, on reçoit un hibou qui nous annonce qu’on a des pouvoirs. Ah non, ça c’est dans mes rêves ahah.

saga-harry-potter

Le pitch : A l’aube de ces 11 ans, d’étranges phénomènes se produisent autour d’Harry Potter, un jeune orphelin recueillit par un oncle et une tante peu commodes qui lui cachent la vérité sur son passé et celui de ses parents. Alors qu’il s’apprête à souffler ces bougies, il apprend qu’il est en réalité un sorcier. Et pas n’importe quel sorcier puisqu’il a, alors qu’il n’était qu’un bébé, détruit le plus grand des mages noirs, Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom…

Sous la bienveillance du directeur de Poudlard, école de Sorcellerie, Harry va apprendre à contrôler ses pouvoirs mais aussi découvrir la vérité sur la mort de ses parents, se faire de nouveaux amis et se mettre dans des situations pour les moins rocambolesques.

Cette saga de 7 livres voit grandir Harry Potter et ses amis dans un monde magique où pèse la menace du retour imminent de cet être infâme qui sème panique et destruction autour de lui.

Pourquoi j’ai adoré : Encore une fois, il y a énormément de critères qui me font, encore aujourd’hui, adorer cette saga, aussi bien en livre qu’en films d’ailleurs.

Forcément, il y a les personnages, que l’on voit grandir, évoluer et auxquels on s’attache forcément. Mais il y a aussi tout cet univers créé. Les descriptions sont telles qu’on s’y croirait presque. D’ailleurs, j’ai eu la chance d’aller au Parc Harry Potter à Orlando et j’étais comme une gamine dans ce monde de sorcier qui m’a tant fait rêver.
L’intrigue est tout aussi palpitante, je me revois attendre la sortie de chaque tome pour en dévorer les innombrables pages. Il fallait que je sache. Que va-t-il se passer ?

On est forcément pris dans ce tourbillon et on s’imagine amplement parmi nos protagonistes à voler sur un balai pour jouer au Quidditch, s’extasier devant le ciel de la Grande Salle, trembler sous le regard du Professeur Rogue, envoyer un hibou pour annoncer une nouvelle, et j’arrête là sinon je n’aurai plus assez de place pour le reste.

Pourquoi je recommande : Impossible pour moi de passer à côté du phénomène. Beaucoup ont vu les films sans avoir lu la saga, c’est bien, mais rien ne vaut ce moment magique qu’offre l’univers des livres mêlé à notre imagination. Alors si vous n’avez encore jamais ouvert un livre Harry Potter, foncez ! D’ailleurs ils ont ressortis de nouvelles éditions chez  Gallimard avec des couvertures hyper sympas. Et si vous avez envie de vous mettre à la lecture en anglais, c’est aussi une bonne saga pour s’y mettre…

harry-potter-and-the-cursed-child

Et le nouvel Harry Potter, on le lit ?

Oui si :

– on veut retrouver nos sorciers préférés et découvrir ce qu’ils sont devenus 19 ans plus tard. Replonger dans ce monde qu’on a tant imaginé, qui a pris vie dans les films et dans les parcs d’attractions, découvrir de nouveaux personnages, de nouveaux rebondissements et rallumer cette petite part de magie qui nous a tant fait rêver.

Non si :

– on s’attend à retrouver exactement le même modèle que la saga écrite par J.K. Rowling, car certes, son nom est apposé sur le script mais en aucun cas elle n’en est l’auteur.

Difficile donc de vous conseiller sur ce coup là. Personnellement, j’ai adoré replonger dans l’univers Harry Potter et j’ai bien aimé ce format de script même si au début c’est un peu déroutant, il faut lire les didascalies et être attentif aux bons dans le temps. Cependant, j’avoue avoir été un peu déçue, surtout par la dernière partie un peu trop rocambolesque et avec des éléments très fan-fiction que j’aurai préféré ne pas voir apparaître. Si mon avis est assez mitigé, je ne regrette pas du tout d’avoir lu Harry Potter and the Cursed Child, et je me dis que si j’ai l’opportunité de voir la pièce qui se joue à Londres, je sauterai sur l’occasion. #Potteraddict

☁︎

– Fleurs Captives de Virginia C. Andrews –

Comme peut en témoigner l’état des couvertures, cette saga là revient de loin. Elle m’a tellement marquée que je ne pouvais pas ne pas vous en parler. On est loin des univers précédents, rien de magique ou de féerique, plutôt une sombre affaire si vous voulez mon avis mais quand on commence, on ne peu plus s’arrêter.

saga-fleurs-captives-andrews

Le pitch : Quand elle apprend la mort de son mari, Corinne décide de retourner vivre chez ses parents avec ses quatre enfants. Malheureusement, pour de sombres histoires d’héritage, l’existence de ces derniers doit rester cachée. Sous couvert de les préserver, commence leur captivité dans un grenier avec à peine de quoi subsister. Pour oublier et faire passer ces jours qui deviennent des semaines, puis des mois, ils font de cet endroit d’incertitudes et de traumatismes le royaume de leurs jeux et de leurs rêves, sans oublier leur objectif ultime, celui de s’échapper. A n’importe quel prix…

Pourquoi j’ai adoré : On ne va pas se mentir, le résumé fait déjà un peu froid dans le dos. Comment peut-on enfermer ses enfants dans un grenier pour seul motif de toucher un héritage, aussi généreux soit-il ?

Il peut sembler étonnant d’accrocher à l’histoire, mais dès les premières lignes, on est happé par l’histoire et le drame terrible du départ nous fait éprouver compassion et solidarité envers le destin de cette famille. Par la suite, on ne peut que s’attacher aux enfants, à leur solidarité, leur ingéniosité et leur amour des uns envers les autres. Et surtout, on veut savoir ! Quel terrible secret cache le passé de Corinne, cette mère aimante dont les visites se font pourtant de plus en plus rares ? Pourquoi la grand-mère se comporte-t-elle de façon si ignoble ? Comment ces quatre enfants vont-ils s’en sortir et surtout quand vont-ils pouvoir quitter ce grenier ?

saga-fleurs-captives-virginia-c-andrews

Pourquoi je recommande : Primo, le style de l’auteure, son écriture fluide et limpide vous transporte dans ce drame en 5 tome. Si le premier tome reste de loin le meilleur, les suivants sont tout aussi riches en émotions, rebondissements et révélations.
Deuxio, c’est tout un arc-en-ciel de sentiments qui vont vous envahir. On ne peut s’empêcher de ressentir tristesse, colère et haine mais on s’aperçoit aussi que l’amour et l’espoir trouvent leur chemin.
Tertio, cette saga est totalement addictive. Une fois qu’on attaque les premières lignes, on ne peut lâcher le bouquin qu’une fois celui-ci terminé.

☁︎

Recommandé par vous :

– Les romans de Camilla Läckberg –

Si les commentaires se font rares sous mes articles, je reçois pourtant beaucoup de retours sur mes pauses lectures. J’avais donc envie de vous faire participer et publier de temps en temps vos avis sur des lectures que vous me recommandez. La première à inaugurer cette collaboration, c’est Valérie, qui partage avec nous son coup de coeur pour les romans de Camilla Läckberg, vous savez cette écrivaine suédoise qui nous fait découvrir son pays en mettant en scène le personnage d’Erica Falck et de son compagnon le commissaire Patrik Hedström dans des romans policiers à succès.

camilla-lackeberg

Résumé : Ici, pas de résumé à proprement parler puisqu’il s’agit de plusieurs romans dont les histoires ont en commun les deux principaux protagonistes, le couple formé par Erica Falck et Patrik Hedström, ainsi que le lieu puisque l’intrigue se situe toujours à Fjällbacka, ancien port de pêche de la côte ouest en Suède, reconverti en station balnéaire, qui sous des apparences tranquilles cache de sordides relations humaines.

L’avis de Valérie : Ce qui me plaît dans les romans de Camilla Läckberg, au-delà du genre « roman policier » et les auteurs suédois, découverts notamment grâce à Millenium et l’éditeur Actes Sud (une fois qu’on a plongé dans leurs univers, on a du mal à en sortir), c’est son style rédactionnel mais aussi la sincérité et l’authenticité des personnages principaux ainsi que la psychologie subtile des personnages secondaires….

On s’attache à Erica Falk et Patrick Hedström, que l’on voit évoluer à chaque roman dans des situations de vie que Monsieur/Madame tout le monde peut vivre ou dans lesquelles chacun peut s’identifier pour les avoir peut-être vécues (la rencontre, le mariage, la grossesse, la maladie, la famille…) et les pensées qui accompagnent chacun des personnages (inquiétude, joie, culpabilité, recherche de repères…).
Cette vie qui paraît « classique » voire « normale »….qui se déroule sous nos yeux avec en parallèle des enquêtes entre Cold Case (on fouille le passé) et Amour du Risque sans milliardaires….Un Sherloch Holmes au féminin, et des histoires qui font qu’on n’en peut plus d’attendre la fin tellement on est impatients de connaître la chute.….
J’apprécie aussi le côté « écrivain » du personnage principal, ainsi que les touches d’humour que l’on rencontre dans plusieurs de ces romans.

Bref à conseiller….

☁︎

sagas-outlander-harry-potter-fleurs-captives-lackeberg

Voilà pour la présentation de mes sagas favorites. Si je me doute que vous en connaissez au moins une, j’espère vous avoir donné envie de découvrir celles qui vous sont encore inconnues.
Pour ma part, je vais foncer acquérir quelques romans de Camilla Läckberg. J’ai hâte de découvrir les intrigues et l’univers suédois développé dans cette saga policière.

Et si vous aussi vous avez envie de partager un livre, une saga ou tout autre pause lecture, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à m’écrire.

J’attends vos retours avec impatience !

Laquelle de ces sagas connaissez-vous ?
Quelle est votre favorite parmi la sélection et/ou parmi toutes vos lectures ?

 A très vite.mavielabas-lecture

6 comments Add yours
  1. Bonjour Camille,
    La surprise passée de me voir citée dans ton blog :)), tu as titillé ma soif pour découvrir le dernier Harry Potter ! Sais-tu si et quand la version française sortira ?
    J’espère que tu ne seras pas déçue par la saga Läckberg !
    Pour ma part, j’attaque Glacé de Bernard MINIER, un thriller psychologique…le démarrage est prometteur.
    A bientôt !

    1. Hello Valérie 🙂

      Merci à toi pour ton avis sur les romans policiers de Camilla Läckeberg, que j’ai hâte d’attaquer.

      La sortie du dernier Harry Potter est prévue en France pour le 14 octobre, donc mercredi !
      Et il semblerait que le format du livre soit le même que la version anglaise donc jolie couverture
      et petits détails dorés sur la jaquette.

      Tu nous diras ce que tu as pensé de ta lecture en cours. Pour ma part, j’ai encore suivi un de tes conseils
      et je suis dans la lecture du Vestibule des causes perdues de Manon Moreau. Je sens que je vais bien aimer.

      A très vite.

  2. Re- 🙂
    C’est ça le 14 octobre ! je crois que je vais aller le réserver en librairie…trop peur qu’il m’échappe !
    J’ai omis tout à l’heure de te préciser que je venais de terminer le « Ver à Soie » de R. GALBRAITH. Si j’ai retrouvé avec plaisir les personnages de Cormoran et Robin, j’ai eu beaucoup de mal à m’accrocher à l’histoire. J’hésite à poursuivre avec « La carrière du mal »….Affaire à suivre.
    Bonne journée

  3. Bonsoir Camille !
    14 octobre ! je lâche Bernard MINIER….pas pu résister à l’appel de Harry ! j’ai donc commencé la lecture, déroutante au départ (plus l’habitude de lire du théâtre!) mais que ça fait du bien de se replonger dans l’univers magique de J.K Rowling! D’ailleurs j’y retourne ! A bientôt ! Valérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *