Plymouth & Plimoth Plantation

Plymouth, November 15

Plimouth Plantation

Jeudi dernier je fêtais avec tous les américains le fameux Thanksgiving. Cette coutume instaurée au 17ème siècle s’est perpétuée au fil des années et le jour de Thanksgiving a été figé dans le calendrier au dernier jeudi du mois de novembre par Abraham Lincoln en 1863. La coutume veut que l’Amérique du Nord célèbre l’Action de Grâces autour d’un bon repas familiale (où la dinde est le plat principal) pour remercier Dieu d’avoir permis aux premiers colons venus d’Angleterre de s’installer sur le sol américain grâce à des récoltes abondantes. J’ai eu la chance pour mon premier Thanksgivivng d’être invitée dans une famille américaine qui fait chaque année tous les plats que l’on retrouve (dinde énorme, gravy sauce, purée, purée de patate douce, butternut…) malheureusement je n’ai pas pris de photos de cet évènement particulièrement important aux USA, mais pour me faire pardonner je vous emmène avec moi dans la baie de Plymouth, ville où la tradition est née.

La ville de Plymouth a été fondée par une centaine d’anglais, nommés Pères pèlerins, qui débarquent du Mayflower en 1620. Alors que les débuts de la colonisation furent difficiles, la moitié des arrivants périrent du scorbut. La survit de ces anglais ne fut possible que grâce à l’intervention d’un autochtone nommé Squanto qui, avec l’aide de sa tribu, les Wampanoags, leur offrit de la nourriture, puis leur apprit à pêcher, chasser et cultiver du maïs. La tradition de Thanksgiving vient du gouverneur William Bradford qui décréta trois jours d’action de grâce pour célébrer la première récolte à l’automne 1621. Bien entendu la tribu des Wampanoags fut invitée et ont amenés avec eux des dindes sauvages et des pigeons, d’où la fameuse dinde de Thanksgiving.

Plymouth

Plymouth _ Waterfront 1
Plymouth _ Waterfront 2
Plymouth _ Waterfront 4
Plymouth _ Waterfront 3

En 2014, Plymouth est une ville très charmante qui a développée son côté portuaire et propose du homard dans la majorité de ses restaurants. A mon arrivée, je ne savais pas vraiment où aller. Je me suis donc garée près du front de mer, où j’ai pu respirer l’air de la mer et me rendre compte que malgré le super temps, il faisait très froid. Direction donc l’office du tourisme, où la dame vraiment super gentille m’a donnée un plan de la ville et m’a tracée un parcours que je pouvais faire à pieds pour découvrir l’histoire de la région.

Premier stop, au National Monument to the Forefathers. Cette statue gigantesque représente une femme qui pointe son doigt vers le ciel. Elle représente la foi et sous elle 4 statue pour 4 devises : la morale, l’éducation, la liberté et la la loi.

Plymouth _ Statue MELL

Pour commencer mon petit tour de marche, je me suis garée sur un parking gratuit du Jenney Pound, un endroit sublime où se trouve un moulin à eau toujours actif.

Plymouth _ Jenney pound 4
Plymouth _ Jenney pound 2
Plymouth _ Jenney pound 3
Plymouth _ Plimouth Grist Mill

Le chemin m’emmène ensuite sur le bord de mer, où l’on trouve des maisons d’époque, des statues, et le fameux rocher de 1820, ainsi que le Mayflower. J’ai aussi fait un stop dégustation de vin, la spécialité le vin très fruité aux cranberries, vraiment très bon puis je suis revenue au point de départ pour récupérer la voiture et continuer ma visite.

Plymouth _ BURIAL HILL
Plymouth _ Indien  Plymouth _ Plymouth Rock
Plymouth _ Mayflower

Plymouth _ Waterfront 5

De nos jours la ville a beaucoup évoluée mais garde cependant un endroit atypique, la Plimoth Plantation. Cette Plantation est en réalité un musée vivant qui recrée la vie au 17ème siècle. Pour se faire, on peut se balader au sein d’une réserve indienne, où des personnes en tenues traditionnelles nous montre la vie de l’époque et répondent à toutes nos questions. Ce lieu est vraiment bien fait, les personnages totalement impliqués vous font revenir en arrière et sont incollables sur leur époque.

Wampanoag Homesite

Le premier « village » où l’on arrive est un camp indien de 1620. On y découvre des habitations de l’époque, des indiens sont en train de discuter au coin du feu avec des promeneurs et d’autres racontent à l’intérieur d’une des huttes la vie de l’époque sous les yeux émerveillés des enfants qui ont une multitude de questions.

Plimouth Plantation _ Wampanoag Homesite 1
Plimouth Plantation _ Wampanoag Homesite 2
Plimouth Plantation _ Wampanoag Homesite 4
Plimouth Plantation _ Wampanoag Homesite 3

Fort/Meetinghouse et le village anglais du 17ème siècle

Après avoir fait un tour de la « Réserve » et papoté un peu avec les indiens, je continue mon chemin à travers la forêt pour arriver dans un petit village pleins de maisons en bois. Dans ce village d’irréductible gaulois, ah non, on n’est pas dans Asterix, oups! bref, on arrive dans un tout autre monde, on croise des paysans dans leurs jardins, d’autres en train de faire la cuisine ou d’apprendre un jeu de l’époque à des enfants de passage. Une véritable vie se déroule sous nos yeux. On se balade de maison en maison pour en apprendre un peu plus sur la vie au 17ème siècle.

Plimouth Plantation _ Village 17eme 1
Plimouth Plantation _ Village 17eme 2
Plimouth Plantation _ Village 17eme 4
Plimouth Plantation _ Village 17eme 3
Plimouth Plantation _ Village 17eme 5
Plimouth Plantation _ Village 17eme 6

Ce musée vivant est vraiment une super idée je trouve. Il permet de se rendre compte un peu plus facilement de la vie que menait les premiers américains à l’époque. Les employés jouent leurs rôles à la perfection, à tel point que si on ne lisait pas la brochure on pourrait presque croire que c’est leur véritable mode de vie.

Plimouth Plantation _ Village 17eme 7

Que pensez-vous de ce type de musée ?
Vous auriez préféré vivre dans quel village ?

A très vite.Logo mavielabas small size

3 comments Add yours
  1. Coucou Camille 🙂
    Je sais que je radote, mais chaque fois, tu me permets de voyager au travers de tes sublimes photographies et de ta belle écriture fluide et élégante !

    C’est un vrai plaisir que de te suivre dans tes aventures et découvertes !

    Que Plymouth est charmante ! ♥

    Plein de bisous doux ♥ ♥ ♥

    Ps : par contre, petit problème, je ne trouve pas de module d’abonnement pour être prévenue par newsletter ! ^^’ 😉

    1. Merci beaucoup ! Ça fait toujours plaisir de recevoir des compliments 🙂
      Problème réparé j’ai ajouté le bouton d’inscription à la newsletter, j’ai plus qu’à travailler dessus maintenant héhé
      Des bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *