Where do you live ?

J-27 avant le départ

Medford

J’ai une chance inouïe. Je n’ai même pas encore commencé les recherches d’appartements qu’on me propose une coloc. Un super appart très grand pas loin de tout. 20 minutes pour aller au boulot, 14 minutes pour rejoindre le centre de Boston, moins de 4 heures pour visiter New-York. Un parc et des pistes pour courir tout près, un Starbuck, un shop et des bus à 2 minutes. Bref plutôt bien situé. En plus le loyer n’est pas excessif vu les prix du marché et pas besoin de s’occuper du gaz, de l’électricité ou de la wifi, tout est inclus.

Les points forts ? Une chambre assez grande avec un énoooorme placard pour ranger mes affaires, un canapé qui peu bien accueillir 12 paires de fesses, des machines à l’européenne pour le linge, un super terrasse pour profiter du soleil (en espérant qu’il décide de rester le plus longtemps possible cette année). Bref un appart très prometteur et tout meublé, pas de casse-tête pour déménager. Et en plus, il y a une baignoire !

J’ai rencontré (sur skype) la fille qui va laisser sa chambre, dommage qu’elle parte elle est vraiment très sympa. Ce qui est bien c’est qu’elle sera là pendant un mois après mon arrivée donc on pourra échanger un peu en réel. Pour l’instant je sais qu’il y aura un jeune américain qui travail dans le design et une fille qui reste seulement jusqu’à août. J’espère que la cohabitation va bien se passer. J’hésitais vraiment à prendre un appart seule ou en coloc. Seule, j’aurais été tranquille, je fais ce que je veux quand je veux et je n’ai pas besoin de me caler sur les horaires des autres pour prendre ma douche par exemple. D’un autre côté, habiter avec des américains va me permettre de m’intégrer plus rapidement je pense et de découvrir des endroits qu’ils pourraient me recommander. En plus en cas de petit coup de blues, je pourrais aller me changer les idées avec eux et surtout je serais bien placé pour découvrir les habitudes du pays.

A moins d’un mois du départ, savoir qu’on aura un pied à terre où se poser et qu’on pourra même y retrouver des affaires préalablement envoyés c’est quand même rassurant. J’ai aussi la chance d’avoir des futurs collègues très sympas, autant les américains que les français ayant débutés un VIE plus tôt dans l’année, qui ont proposés de passer me prendre pour aller au travail.

D’ailleurs encore une chose dont je vais devoir m’occuper une fois sur place, le permis ! Je peux rouler 3 mois avec le français mais il me faudra le permis américain par la suite, d’autant plus qu’il sert aussi de carte d’identité donc ça sera plus facile. Après à savoir si je me tape la paperasse pour un équivalent à $130 ou si je me tente au passage du « code » et du permis sur place pour $20, je ne sais pas encore lequel sera le plus simple et surtout possible. Je vous en reparlerai le moment venu.

Toujours aucune nouvelle du visa, toujours pas de billets (mais il parait que c’est normal, je me suis renseignée) mais une chambre et bientôt une valise de remplie. On se rapproche petit à petit du jour J, en attendant boulot, sport et soleil !

 A très vite.Logo mavielabas small size

2 comments Add yours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *