[Canada] Le vieux Québec en vélo

Québec City, April 18

Six heures de route, trois Etats et une frontière plus tard, on continue notre voyage.  Après un très bon avant-goût avec Boston et New-York, on décide de changer de pays et on entame un road trip Canadien. Premier arrêt, Québec et plus particulièrement le Vieux Québec avec son célèbre château Frontenac.



Le vieux Quebec en velo

Bien que le paysage soit des plus agréables avec des décors de montagnes et de grandes plaines colorées, (enfin au début car après il faisait noir) la route a été longue et on a qu’une envie manger et se coucher. Arrivées dans notre Airbnb on se renseigne sur où aller pour un repas léger, on finira dans un Diner à manger une spécialité Canadienne, la Poutine (pour ceux qui ne voient pas ce que c’est, il y a une photo dans cet article) ahah très léger n’est-ce pas ? Le lendemain matin, réveillées par les perruches, on se prépare à aller visiter la ville.

Drapeau Canadien

Pour le coup on innove puisque le proprio nous prête des vélos. Plus rapide pour rejoindre le vieux Québec et bien plus sympa pour longer le port. Par contre on part un peu à l’aveuglette, les indications du départ n’étant pas très claires pour nous. On s’arrête donc demander notre chemin et on ne le regrettera pas. « Oooolala! Trois françaises sans map ! A’tend peu ‘tend peu !  » Une charmante Québécoise nous dirige dans la bonne direction après avoir arrêté trois passants et nous avoir offert une carte de la ville. On aura bien rigolé mais surtout on retient une chose, quel accueil et quelle gentillesse !

Quebec en velo mam et Cand

Vieux Quebec entree ville

Après avoir longé le Saint Laurent et opté pour un arrêt au marché du port au retour, on arrive devant les barricades du Vieux Québec. On aperçoit déjà les petites ruelles style rustique, le château tout là-haut qui surplombe la ville et les maisons en briques qui n’attendent plus que nous. Sur les conseils de nos hôtes on attache les vélos en bas car la Côte de la Montagne est je cite « tellement raide que même les pros ont du mal à la gravir« . Bon en vérité quand on arrive au pied de la rue en virage, on rigole gentiment de l’exagération. Elle n’est pas si monstrueuse cette côte finalement.

– Le vieux Québec –

Vieux Québec ruelle

Le vélo ça creuse et puis on n’a pas pris de petit dej’ avant de partir. Pause gourmande dans un des premiers café du Vieux Québec qui nous a happé par son ambiance et surtout le panneau Latté à l’érable. Miaaam des spécialités, on s’en régale d’avance.

Dejeuner cafe patisserie erable

Petit dej erable

Repues et contente de notre choix, on peut enfin commencer à se balader dans le Vieux Québec. On commence par ce que l’on a sous les yeux, la Place Royale. Une place pavée avec des maisons aux volets colorés et une église. Ca donne le ton et nous on adore.

Vieux Quebec Place Royale
Eglise Place Royale Vieux Quebec

Il fait super beau, c’est très agréable et on en profite surtout qu’en remontant la Côte de la Montagne on voit encore de gros morceaux de glaces qui fondent. On monte la rue qui tourne et on coupe en prenant les escaliers qui mènent jusqu’au château. Pour les plus fainéants, un funiculaire vous amène directement en haut 🙂

Vieux Québec rue et peinture
Fairmont le Chateau Frontenac

Plusieurs marches plus tard nous voilà devant l’emblématique Fairmont Le Château Frontenac. Il n’est pas si imposant qu’on aurait pu le croire mais il a de l’allure c’est sur. Aujourd’hui il est reconverti en hôtel et on aurait bien aimé dormir dedans mais vu le prix de la chambre, c’était un peu trop luxueux pour nos portes monnaies. Dommage, la vue du lit doit être assez magique.

Chateau Frontenac

On nous a conseillé de nous promener le long du Boulevard Champlain ou de prendre la rue parallèle, celle de la Terasse-Dufferin. On prendra la seconde qui nous mènera sur la Promenade des Gouverneurs et nous mènera via un chemin d’escaliers à la citadelle.

Vieux Quebec Promenade des Gouverneurs

Même si ça grimpe un peu (surtout au début), ce n’est pas trop dérangeant car la promenade est agréable avec une vue imprenable sur le Fleuve Saint Laurent. Malheureusement les remparts de la Citadelle étaient en travaux, on n’a pas vu grand chose, on a donc été un peu déçu. Tant pis, on retourne dans le Vieux Québec en empruntant la Porte Saint-Louis. On continuera notre balade en prenant les rues et ruelles un peu au hasard et en suivant les enseignes de toutes les couleurs et le flot de passants.

Porte Saint Louis Vieux Quebec
Rue Vieux Quebec
Cool As a Moose Vieux Quebec
Rue passante Vieux Quebec
Miroir Vieux Quebec
Rue artisans Vieux Quebec

On perd un peu la notion du temps à déambuler dans les rues du vieux Québec. Nos estomacs grognent et nous rappellent à l’ordre. Il est quasiment 16h et on n’a toujours pas mangé ! Sur les recommandations de la très gentille dame à l’Office du Tourisme, on ré-enfourche nos vélos pour rejoindre la rue Saint Paul et plus particulièrement le Buffet de l’Antiquaire. Non, on ne va pas manger des meubles, c’est tout simplement le nom d’un restaurant qui sert de la cuisine canadienne, comme « ma maman pourrait la faire », selon la dame de l’OT.

Buffet de l'antiquaire

Buffet de l'Antiquaire

Suivant les recommandations de la serveuse on a choisi le plat du jour, un gratin de pâtes. La Petite a préféré se rabattre sur un classique Fish’n’Chips. Le cadre était sympa, le repas ok sur le coup mais beaucoup moins pendant la digestion. La serveuse gentille au départ nous a fait toute une morale sur le pourboire blabla alors qu’on n’avait pas encore payé ! Du coup ça ne donne pas très envie d’en laisser un car oui on est françaises mais on sait aussi comment ça fonctionne aux Etats-Unis et au Canada et surtout il y a des façons de dire les choses. Bref, expérience assez mitigée pour ce repas dans le vieux Québec.

Il est 17h passé, la pluie commence à menacer, on enfourche nos vélos et on rejoint du mieux qu’on peut la maison. Petit break avant au marché comme on l’avait prévu le matin.

Marche du Vieux Port

Le marché n’est pas bien grand. Il propose des produits artisanaux et comme on arrive en plein dans la période de la tire, on peut voir un grand nombre de produits à base de sirop d’érable. Une des marchandes nous fait goûter plusieurs sirops et nous explique pourquoi il y a différentes teintes. On sait maintenant que plus le sirop est foncé plus il a été fait tard dans la saison. Le meilleur selon elle et selon ce que l’on a goûté est celui du milieu. Ni trop clair, ni trop foncé. Contentes de cette arrêt et plus lourdes de deux canettes de sirop d’érable, on repart pour ne s’arrêter qu’une fois arrivées, enfin c’était le programme. La pluie, la non habitude des vélos, le mal de fesses et la selle beaucoup trop basse de maman nous a valu de gros fou rires tout le long du trajet mais surtout des changements de vélo et des alternances selle/marche.

Fleuve Saint Laurent

Le Vieux Québec nous aura laissé un très bon souvenir. Il ne faut pas plus d’une journée pour en faire le tour mais les vieilles rues pavées, les maisons en briques, le style ancien, le château, la vue, les enseignes colorées et l’ambiance valent le détour. En hiver les escaliers qui mènent à la Promenade des Gouverneurs est reconvertit en tremplin pour luges, ça doit être vraiment drôle de s’élancer pour atterrir au pied du château.

En tout cas l’idée du vélo nous a ravit et on recommande (mais une journée pas plus quand on n’a plus l’habitude), on avance plus vite, on peut faire le port sans soucis et suivre la piste cyclable tout du long, hyper agréable.

Vous connaissez le Vieux Québec ? Le Château Frontenac ça vous parle ?
Que pensez-vous de notre journée ?

 

 A très vite.

One comment Add yours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *