Halte à Santa Barbara

Santa Barbara, Août 2015

Si je vous dis Santa Barbara, vous pensez à quoi ? Aux plages californiennes, aux grosses maisons et aux palmiers mais avouez que vous aussi vous avez en tête les fameux feuilletons que regardaient nos parents/grands-parents le midi quand on allait chez eux…

Si vous avez moins de 20-25 ans vous allez sans doute vous demander de quoi je parle mais Santa Barbara c’était la série phare sur TF1 entre 1985 et 1992. Du même style que Dallas ou Les Feux de l’Amour, on suivait deux familles riches en opposition et on se demandait bien comment nos aïeux pouvait suivre car à chaque fois qu’on tentait de regarder on se rendait compte que le personnage venait encore d’être remplacé par un énième acteur. Bref Santa Barbara, c’est une des villes chics de Californie où le luxe et le glamour sont au rendez-vous.

– Santa Barbara –

Pas bien loin de Los Olivos, Santa Barbara arbore, elle aussi, un air hispanique avec son architecture et ses toits de tuiles rouges.

Pour la petite histoire, la ville, construite en 1782, était à l’origine une forteresse espagnole. Elle a été pendant tout le XIXe siècle, un paisible pueblo occupé par une centaine de familles qui vivaient principalement de l’élevage. Mais en 1925, un séisme ravagea la ville et des règles strictes furent imposées au moment de sa reconstruction, imposant à la ville un style architectural homogène.

Elle est aujourd’hui, avec Montecito, une des villes Californienne qui concentre les plus hauts revenus des États-Unis

Santa Barbara road trip ouest américain plage

D’un côté, on aperçoit des collines verdoyantes, de l’autre, des plages de sable fin qui semblent nous appeler. On traverse la rue et on se retrouve les pieds dans le sable chaud. L’eau est bonne, mais nous n’avons pas pris nos maillots. Tant pis, nous prenons la direction du ponton qui nous amènera au Stearns Warf, la jetée de Santa Barbara, construite en 1872 par J.O. Stearns afin de faciliter le transport des marchandises et d’ouvrir la ville sur l’extérieur.

L’histoire de cette jetée n’est pas de tout repos puisqu’elle a été détruite de nombreuses fois. Tornade, guerre civile, incendies, tremblement de terre…

De l’autre côté du ponton, des restaurants, des marchands de glace et de nombreux pêcheurs. On fait un petit tour mais ne sommes pas plus emballés que ça, bien que la vue soit splendide. Surtout, la route nous attend, il est l’heure de repartir…

– Quoi faire à Santa Barbara?-

Nous ne sommes pas restés longtemps, mais pour ceux qui auraient envie de découvrir plus en détails Santa Barbara, voici quelques endroits qui pourraient vous intéresser :

  • Le centre-ville, dont l’artère principale s’étend de State Street à Victoria Street.
  • La façade de la bibliothèque au 40 East Anapamu St.
  • El Presidio, la dernière des forteresses militaires construites par les espagnols, ses jardins, sa chapelle… N’hésitez pas à passer au Visitor Center pour plus d’informations
  • La Casa de la Guerra qui fût la résidence du 5ème commandant du Présidio, José de la Guerra.
  • La Santa Barbara Courthouse, le palais de justice du Comté de Santa Barbara, classé monument historique en 1926, dont l’architecture témoigne en beauté du style Spanish Colonial Revival.
  • La Old Mission Barbara ou Reine des Missions établie par les espagnols en 1786.
  • La chapelle catholique Our Lady of Sorrows Church construite en 1782.
  • Le premier centre commercial de Californie, Historic El Paseo, né dans les années 1920.
  • La Arcada, place commerçante typique qui devrait vous séduire.
  • La galerie marchande en plein air d’El Paseo Nuevo.
  • Les différents théatres de la ville, Arlington Theatre, The Lobero theatre, The Granada theatre .
  • Vous pouvez aussi faire une visite guidée de Santa Barbara pour découvrir le patrimoine architectural avec l’Architectural Foundation of Santa Barbara.
  • Vous intéresser à la vie marine grâce au Sea Center, un musée interactif qui saura séduire les grands et les petits.
  • Partir à la recherche des baleines sur les différents bateaux de croisière.
  • Flâner dans les 26 hectares du Santa Barbara Botanic Garden, le plus ancien parc botanique de Californie .
  • Découvrir les fresques rupestres de la grotte du Chumash Painted Cave State Historic Park.

Avant de retourner dans la voiture, on s’arrête quelques minutes au Skater’s point, un chouette parc où évoluent petits et grands sur leurs planches. Le spot est idéal, juste au bord de l’eau, à l’abri des palmiers. On aurait envie de savoir faire du skate pour nous aussi tenter quelques figures.

A quoi vous fait pensez Santa Barbara ?
Retrouvez le début de notre road trip par ici (la suite arrive !)

 A très vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!